Logo ETI Quitter la lecture facile
wmc-big

En ce moment

MWC18 : le mobile, objet de loisirs

Posté le par Xavier Lula dans Innovations sectorielles

Chaque année, Barcelone devient la Mecque de la mobilité. Ouvert du 26 février au 1er mars, le Mobile World Congress a été l’occasion de repérer les principales tendances de la téléphonie mobile. Ou plutôt des loisirs numériques.

Il est loin le temps où toutes les marques ou presque étaient présentes en Espagne pour présenter leur nouvelle gamme de téléphone. Aujourd’hui, on parle toujours un peu des appareils, mais surtout d’innovations technologiques. Mais à la différence de l’augmentation de la diagonale d’écran (et de sa définition), de l’épaisseur de l’appareil ou encore de la vitesse de connexion, la majorité des innovations seront transparentes pour les utilisateurs.

Ainsi d’ici à 2020, la mémoire qui équipera les smartphones augmentera fortement, passant de 32 Go à 128 Go. Et les nouveaux processeurs, capteurs, logiciels et solutions basées sur l’IA transformeront les usages.

Il n’est donc pas étonnant que les allées de ce salon aient résonné d’annonces concernant la 5 G (les premiers déploiements commerciaux devraient commencer cette année et l’an prochain aux États-Unis, en Corée et au Japon), le LiFi (Light Fidelity, une alternative au Wi-Fi dont la bande passante n’est pas limitée) et bien sûr l’Intelligence artificielle (IA) comme tout événement high-tech !

Cette édition confirme que le smartphone ne sert plus uniquement à téléphoner. Ce sera de plus en plus un appareil de loisirs numériques. D’ailleurs, le cabinet Deloitte affirme que cette année, plus d’1 milliard d’utilisateurs créeront du contenu de réalité augmentée sur leur smartphone.

Difficile de réinventer la roue !

Bien sûr, la plupart des marques (à part l’éternel absent Apple, mais aussi Huawei, HTC…) ont braqué leurs projecteurs sur leurs dernières nouveautés et notamment le format 18:9. Enrichissant en permanence sa gamme, le numéro 1, Samsung en a profité pour présenter son nouveau flagship (modèle emblématique haut de gamme), le S9 et sa version à écran XXL S9+. Mais là aussi, le Coréen a surtout parlé technologie avec la partie capteur photo qui bénéficie d’une ouverture de diaphragme variable (de f/1.5 à 2.4). Une raison de plus pour laisser définitivement dans un carton son appareil photo numérique…

Toujours à propos de photo, mais cette fois agrémentée d’IA, LG a mis en avant l’appareil photo de son LG V30 qui devient plus intuitif. La fonction Vision AI analyse automatiquement les objets et propose le meilleur mode de prise de vue parmi huit modes. La marque précise avoir collaboré avec un partenaire du domaine de la reconnaissance d’images (mais sans préciser lequel) afin d’analyser plus de 100 millions de photographies et développer les algorithmes de reconnaissance d’images du téléphone.

De son côté, Sony confirme bien cette tendance « loisirs ». Disponible en avril, son Xperia XZ2 intégrera un écran HDR Full HD+ et un tout nouveau système de vibration dynamique qui donne vie aux contenus. Ce modèle permet d’enregistrer des vidéos en 4 K HDR et le mode Super slow motion à 960 images par seconde passe en Full HD.

Techno toujours avec les écrans pliables qui continuent à jouer aux Arlésiennes. Mais ils font toujours leur effet sur un stand même si maîtrise et l’industrialisation restent à prouver. Lors de ce salon, Samsung a d’ailleurs évoqué un lancement en 2019 (uniquement en Corée du Sud dans un premier temps) de son mystérieux Galaxy X.

En attendant leur apparition, certains préfèrent rester pragmatiques et répondre aux attentes des utilisateurs. Comme nous l’avons vu dans un article sur l’avenir des batteries, leur faible autonomie reste le talon d’Achille des mobiles. Différentes alternatives sont envisagées pour l’augmenter. À Barcelone, Energizer a annoncé une batterie de 16.000 mAh. La marque a même présenté un smartphone très classique en apparence (écran 5.99’’, 6 Go de RAM et 128 Go de stockage).

Autant de bonnes (ou de mauvaises) raisons de ne plus se passer de son smartphone. Le cabinet Deloitte estime qu’en 2023, les utilisateurs interagiront 65 fois par jour en moyenne avec leur smartphone contre 50 fois l’année dernière…

Philippe Richard

Pour aller plus loin

Posté le par Xavier Lula


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !