Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Réalité virtuelle et augmentée : les opportunités d’emploi

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Le nombre d’offres d’emploi liées à la réalité virtuelle et/ou augmentée a été multiplié par 1,8 en un an. L'Apec publie une étude sur cette tendance et l'impact potentiel pour les métiers cadres.

Entre 2016 et 2017, le nombre d’offres d’emploi diffusées par l’Apec dans le champ de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée a été multiplié par 1,8, passant de 470 à 843 offres. Au total, ce sont 1 313 offres d’emploi qui ont été publiées, sur deux ans, par des entreprises recherchant des compétences et proposant des missions en lien avec les technologies de la réalité virtuelle et/ou la réalité augmentée (développement de logiciel, design, vision par ordinateur, environnement 3D…).

La moitié des offres concernent le secteur informatique

Sur l’ensemble des années 2016 et 2017, 50 % des offres d’emploi dans le domaine de la réalité virtuelle et augmentée ont été publiées par des entreprises implantées dans les activités informatiques. Les entreprises et cabinets d’ingénierie et de R&D sont les deuxièmes pourvoyeurs d’offres d’emploi avec 25 % des offres publiées sur ces technologies. Les sociétés de conseil et de gestion des entreprises représentent quant à elles 13 % des recruteurs. Enfin, 8 % des offres ont été émises par des entreprises industrielles, principalement spécialisées dans les équipements électriques et électroniques.

L’île-de-France concentre plus du tiers des offres d’emploi

En 2016-2017, 37 % des offres d’emploi en lien avec la réalité virtuelle et augmentée ont été émises par des entreprises basées en Île-de-France. En effet, le bassin d’emploi parisien concentre plus de 40 % des offres d’emploi du secteur informatique, puisque bon nombre d’ESN (entreprises de services du numérique) et start-up du numérique y sont implantées. Arrivent ensuite les entreprises situées dans les Pays de la Loire, qui sont à l’origine de 12 % des offres d’emploi. En effet, dans le cadre de la stratégie régionale d’innovation intelligente 2014-2020, les Pays de la Loire accompagnent l’émergence de nouveaux champs d’innovation, tels que l’informatique et l’électronique professionnelle dont les réalités virtuelle, augmentée et mixte. Enfin, trois régions concentrent chacune près de 10 % des entreprises qui recrutent dans le domaine de la réalité virtuelle et augmentée : Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne – Rhône-Alpes et Occitanie.

La moitié des offres s’adressent à des candidats confirmés

En 2016, 50 % des entreprises ayant souhaité recruter dans le champ de la réalité virtuelle et augmentée étaient à la recherche de candidats expérimentés, ayant un niveau d’expérience dit « confirmé ». Seule une offre d’emploi sur dix est destinée avant tout aux débutants. Toutefois quatre offres sur dix sont accessibles à tous les candidats, quel que soit leur niveau d’expérience.

Des compétences en développement informatique sont attendues

Plus du tiers des offres d’emploi diffusées en 2016- 2017 concernent les métiers du développement informatique : développeur, ingénieur en développement, ou encore concepteur développeur. Des compétences techniques sont donc attendues, notamment la maîtrise des langages PHP, SQL… et des logiciels tels que Java, C++, Xamarin, AngularJS, JUnit, OpenGL, Unity 3D, DirectX… Il s’agit souvent de postes nécessitant un Bac +5, mais certains sont accessibles à des candidats ayant un Bac +3 en informatique.
D’autres profils sont également très recherchés comme les ingénieurs en R&D, les ingénieurs en traitement de l’image ou vision par ordinateur, également les ingénieurs spécialistes de la 3D. Pour ces postes, des compétences techniques sont également un prérequis.
Enfin, près d’une offre sur dix concerne les postes de commerciaux (technico-commerciaux, chargés d’affaires), avec des niveaux de compétences attendus en réalité virtuelle et augmentée très variables d’une offre à l’autre.

Un intérêt porté aux méthodes de travail

Plus d’une offre sur dix mentionne les méthodes de travail Agile et Scrum. Ces méthodes sont souvent évoquées dans les compétences attendues.
Parfois, ces méthodes de travail entrent dans le cadre des missions liées au poste : un ingénieur en développement devra déployer des méthodologies (Cycle en V, méthodes agiles), là où un chef de projet sera attendu sur sa capacité à assurer le rôle de scrum master.
Ainsi, savoir travailler en méthode Agile est un véritable atout, notamment dans le secteur informatique.
De plus, des qualités telles que la passion, la curiosité et, par conséquent, une appétence pour la veille technologique sont appréciées par la plupart des recruteurs.

Source : Apec

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !