Logo ETI Quitter la lecture facile

Laval Virtual 2019 : une innovation contre les troubles induits par la réalité virtuelle

Posté le par Frédéric Monflier dans Innovations sectorielles

En direct du salon Laval Virtual dédié à la réalité virtuelle : une entreprise française a présenté le Boarding Var, un système destiné à éliminer le phénomène de cinétose parfois induit par les casques de réalité virtuelle.

Porter un casque de réalité virtuelle s’avère insupportable quand apparaît la cinétose, ou mal des transports, qui provoque une désorientation, des maux de tête ou même la nausée. Ces troubles sont causés par le conflit sensoriel entre la vision, qui perçoit un mouvement apparent, et l’oreille interne, qui n’en perçoit aucun. Ces deux signaux contradictoires finissent par «emmêler» les cerveaux les plus sensibles. La petite entreprise familiale Boarding Ring, qui expose à Laval Virtual, a peut-être trouvé le remède pour atténuer voire éliminer ce phénomène.

Boarding Var est composé d’un contrôleur et de deux émetteurs équipés de petites LEDs. Installés à l’intérieur du casque, de part et d’autre du champ de vision périphérique, ces émetteurs produisent un repère lumineux, grâce auquel les sens de la vue et de l’équilibre se resynchronisent. C’est un principe que Boarding Ring exploite déjà dans le transport automobile avec l’équipementier Novares. Quant au contrôleur, il prend l’aspect d’un petit boîtier, se fixant à l’extérieur du casque. «Il a l’avantage d’être indépendant de l’image 3D diffusée et n’agit qu’en fonction de l’orientation du casque», explique Renaud Jeannin, directeur technique de Boarding Ring.

Ce dispositif serait efficace dans 80% des cas et devrait être commercialisé d’ici à la fin de l’année. La cinétose fait également l’objet de recherches de la part de l’Institut b-com, qui a mis au point un système pour analyser le stress d’un conducteur placé dans un simulateur, ou encore de Sony, pour ne citer qu’eux. A en juger par un dépôt de brevet, le prochain casque Playstation VR pourrait détecter plusieurs paramètres physiologiques : température, transpiration, pulsations cardiaques, etc. L’idée serait d’interrompre automatiquement la session dès l’apparition des premiers symptômes. Le Boarding Var se différencie au moins par sa proposition, qui consiste à traiter le «mal» à la racine ou à en retarder les effets.

Pour aller plus loin

Posté le par Frédéric Monflier


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !