Article

1 - GÉNÉRALITÉS

2 - CLASSIFICATION DES INDUSTRIES DE FORMULATION

3 - SPÉCIFICITÉS DE LA FORMULATION

4 - STRATÉGIES DE FORMULATION

5 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : J2110 v1

Formulation - Présentation générale

Auteur(s) : Jean-Marie AUBRY, Gilbert SCHORSCH

Date de publication : 10 déc. 1999

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Auteur(s)

  • Jean-Marie AUBRY : Ingénieur de l’École supérieure de physique et de chimie industrielles de Paris (ESPCI) - Professeur à l’École nationale supérieure de chimie de Lille

  • Gilbert SCHORSCH : Ingénieur de l’École nationale supérieure de chimie de Strasbourg (ENSCS) - Conseiller scientifique auprès de la chambre syndicale d’Île-de-France de l’UIC (Union des industries chimiques)

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

La formulation recouvre l’ensemble des savoir-faire nécessaires au développement et à la fabrication d’un produit commercial caractérisé par sa valeur d’usage et répondant à un cahier des charges préétabli.

Un produit formulé est obtenu par association et mélange de diverses matières premières d’origine synthétique ou naturelle parmi lesquelles on distingue généralement les matières actives qui remplissent la fonction principale recherchée et les auxiliaires de formulation qui assurent les fonctions secondaires, facilitent la préparation ou la mise en œuvre du produit commercial, ou prolongent sa durée de vie.

La formulation touche, par conséquent, toutes les industries de transformation de la matière depuis les industries amont produisant les matières premières jusqu’aux industries aval, directement en contact avec l’utilisateur final (industriel ou grand public), qui fabriquent des formulations prêtes à l’emploi.

Les industries chimiques sont concernées par la formulation car elles fabriquent les matières actives de synthèse et les auxiliaires de formulation. Ces composés, communément appelés spécialités chimiques, sont commercialisés davantage sur la base des propriétés fonctionnelles qu’ils confèrent au mélange final (colorer, épaissir, filmifier, filtrer les UV, hydrater la peau, etc.) que sur des critères chimiques (structure moléculaire, pureté, etc.).

Les industries aval fabriquent, pour le consommateur final, des formulations dont le degré de complexité s’élève encore d’un cran. Elles associent diverses matières premières de façon à aboutir à des spécialités prêtes à l’emploi possédant les propriétés d’usage (soigner un malade, laver les cheveux, protéger et décorer une surface, etc.) qui intègrent simultanément la facilité de mise en œuvre et les performances recherchées par l’utilisateur final. La Nomenclature d’Activité Française (NAF) classe les industries de formulation les plus typiques dans les secteurs de la pharmacie (médicaments) et de la parachimie (phytosanitaires, cosmétiques, parfums, produits d’hygiène, savons et détergents, produits d’entretien, produits pour la photographie, supports de données, peintures et vernis, encres, colles et adhésifs, lubrifiants, explosifs). Mais les autres industries de transformation de la matière n’appartenant pas à ces secteurs d’activité (produits agroalimentaires, carburants, papiers, textiles, plastiques, caoutchoucs, ciments, bétons, verres, céramiques) sont également amenées à formuler les produits qu’elles vendent à leurs clients.

En définitive, la formulation concerne toutes les applications des produits chimiques, naturels ou synthétiques. Elle vise le meilleur compromis possible entre performances, facilité d’utilisation et sécurité pour un coût minimal. Ce compromis évolue constamment avec les modes et le niveau de vie de la population et constitue le champ de compétition des entreprises.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-j2110


Cet article fait partie de l’offre

Formulation

(120 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Formulation

(120 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - DE GENNES (P.G.), BADOZ (J.) -   Les objets fragiles.  -  Plon, Paris (1994).

  • (2) -   Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology  -  . Wiley, New York, 4e éd. (1991-1998).

  • (3) - PERRIN (R.), SCHARFF (J.P.) -   Chimie industrielle 1 et 2.  -  Masson, Paris (1993).

  • (4) -   Ullmann’s encyclopedia of industrial chemistry.  -  VCH, Weinheim, 5e éd. (à partir de 1985).

  • (5) - ASH (H.), ASH (I.) -   Concise encyclopedia of industrial chemical additives.  -  E. Arnold, Hodder & Stoughton Publishers, Sevenoaks (1991).

  • (6) - KARLESKIND (A.) -   Manuel des corps gras.  -  Lavoisier, Paris (1992).

  • (7)...

DANS NOS BASES DOCUMENTAIRES

    Ouvrages généraux

    DI MEGIO (J.M.) - La matière molle. - Traité Sciences fondamentales A 1195, vol AF4 (1994).

    Industries de formulation

    ADAM (M.) - BENSIMHON (J.) - COQUILLAT (G.) - DARDARE (J.) - DREUX (G.) - FERRIOT (J.F.) - GORISSE (F.) - LESAGE (R.) - PAILLÈRE (A.M.) - TERRIER (P.) - VÉNUAT (M.) - Variétés de béton et constituants. - Traité Construction C 2210, vol C 2II (1984).

    AYEL (J.) - Lubrifiants : Généralités. - Traité Génie mécanique B 5340a, vol B5II (1996).

    AYEL (J.) - Lubrifiants : Propriétés et caractéristiques. - Traité Génie mécanique B 5340, vol B5II (1996).

    AYEL (J.) - Lubrifiants : Constitution. - Traité Génie mécanique BM 5341, vol B5II (1997).

    BERTHIER (J.) - Granulats et liants routiers. - Traité Construction C 903, vol C1 (1992).

    CARETTE (L.) - POUCHOL (J.M.) - Silicones SI. - Traité Plastiques et Composites A 3475, vol AM3 (1995).

    CARETTE (L.) - Stabilisants. - Traité Plastiques et Composites A 3232, vol AM1 (1992).

    CARETTE (L.) - Généralités sur les adjuvants. - Traité Plastiques et Composites A 3230, vol AM1 (1993).

    COGNARD (P.) - Colles et adhésifs pour emballages. - Traité de l’Entreprise industrielle A 9825, vol AG3 (1994).

    COGNARD (P.) - Colles et adhésifs pour le bâtiment. - Traité Construction C 960, vol C1 (1990).

    DEFOSSE (R.) - Colorants et pigments. - Traité Plastiques et composites A 3233, vol AM1 (1991).

    DENAPE (J.) - Céramiques à usages mécaniques et thermomécaniques. - Traité Plastiques et Composites AM 2010, vol AM5 (1996).

    DONZÉ (J.J.) - Colorants textiles. - Traité Constantes physico-chimiques K 350, vol K3...

    Cet article est réservé aux abonnés.
    Il vous reste 94% à découvrir.

    Pour explorer cet article
    Téléchargez l'extrait gratuit

    Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


    L'expertise technique et scientifique de référence

    La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
    + de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
    De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

    Cet article fait partie de l’offre

    Formulation

    (120 articles en ce moment)

    Cette offre vous donne accès à :

    Une base complète d’articles

    Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

    Des services

    Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

    Doc & Quiz

    Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

    ABONNEZ-VOUS