Logo ETI Quitter la lecture facile
Provence1024

Décryptage

Le 100% Renouvelable est possible pour la région PACA dès 2030 selon ENGIE. Et cela coûtera 20% moins cher

Posté le par Pierre Thouverez dans Énergie

La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, riche et ensoleillée, va-t-elle devenir la Californie française ? L'association négaWatt avait en 2011 proposé un plan pour que la Région passe au 100% renouvelable, ceci dans le cadre d'une commande de la Région PACA. C'est au tour d'ENGIE, numéro un français de l'énergie, d'apporter sa pierre à l'édifice.

Dans le cadre d’une interview pour Bloomberg publiée le 20 décembre 2016, Thierry Lepercq, Directeur Général adjoint du géant français, en charge de la Recherche & Technologie et de l’Innovation, a déclaré qu’« en France Engie a récemment conduit une étude de modélisation très approfondie (« very deep modeling ») de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur où vivent 5 millions de personnes, montrant qu’elle peut fonctionner entièrement avec les énergies renouvelables dès 2030, ceci à un coût 20% moins élevé que le système énergétique actuel » dominé aux trois quarts par le nucléaire d’ancienne génération.

« Le solaire, l’éolien, le biogaz, les batteries à grand échelle et l’hydrogène seront des éléments clés » a ajouté Thierry Lepercq.

Lepercq a par ailleurs dressé un tableau à la fois lucide et enthousiasmant pour le futur de l’Humanité: dans les régions très ensoleillées de la planète le coût du photovoltaïque pourrait  en 2025 passer en dessous de 1 cent le kWh (1 US cent = 0,95 centimes d’€). Autrement dit moins de 10 dollars le MWh.

« Le solaire, le stockage batterie, les véhicules électriques à batterie ou hydrogène ainsi que les objets connectés sont dans une courbe en « J ». » En conséquence ce dirigeant estime que le prix du baril de pétrole pourrait s’effondrer à 10 dollars si le marché anticipe une baisse significative de la demande ». Pour Lepercq « la promesse d’une énergie quasi-infinie et gratuite est là ». 

Des chercheurs finlandais ont mis en ligne un outil pédagogique (Global Internet of Energy Model) montrant que le 100% renouvelable est possible partout sur Terre. Les chercheurs soulignent que leur objectif est de «  débunker les mythes sur les énergies renouvelables » colportés par les défenseurs des énergies non durables.

Vers un pétrole photovoltaïque

L’électricité solaro-éolienne peut servir à alimenter l’électrolyse de l’eau en dihydrogène. Ce dernier permet ahors d’obtenir du CH4 par méthanation. Contacté par Techniques-ingénieur.fr le chercheur Christian Breyer, professeur de « Solar Economy » au sein du MIT finlandais, la Lappeenranta University of Technology, a déclaré que  « l’électricité solaire et éolienne peut tout à fait alimenter les transports aériens et maritimes longue distance ».  Une concrétisation de la vision Solar Impulse du psychothérapeute suisse Bertrand Piccard.

En Novembre 2016 Breyer a co-publié une étude montrant que l’Europe pourrait alors mettre en place une coopération fructueuse dans le domaine du pétrole solaire, de type win-win, avec les pays d’Afrique du nord, du Maroc à l’Egypte. C’est la vision DESERTEC, mais sans les difficultés d’ordre géostratégique que pose la construction d’un grand réseau électrique HVDC sous-marin.

Si le prix de l’électricité tombe en dessous de 1 centime dès 2025 les pays très ensoleillés de la planète pourraient devenir les nouveaux rois du pétrole. Un pétrole qui sera disponible pour les 5000 millions d’années à venir. Ce qui est assez satisfaisant dans une perspective de durabilité.

Par Olivier Daniélo

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez

Les derniers commentaires


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !