Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Apple assure le recyclage de ses iPhone grâce à Daisy

Posté le par Matthieu Combe dans Innovations sectorielles

Dans son rapport RSE, Apple confirme ses ambitions en matière de recyclage. La firme américaine prévoit ainsi d'améliorer la fin de vie de ses iPhone via Daisy, un robot capable de les désassembler. Grâce à cette technologie, l'entreprise à la pomme souhaite notamment recycler les métaux rares présents dans ses smartphones.

Grâce à Daisy, Apple veut prouver que le monde du smartphone n’est pas étranger au recyclage. Ce robot mis en place par le numéro 2 mondial de la téléphonie mobile permet de trier les composants des smartphones envoyés à la poubelle. Ses performances sont élevées : Daisy peut ainsi recycler 200 téléphones à l’heure, soit 1,2 million d’unités par an. Pour le moment, le dispositif n’est disponible qu’aux États-Unis et aux Pays-Bas, où deux machines similaires sont en fonctionnement.

Le recyclage des téléphones est capital pour récupérer des matériaux essentiels à leur fabrication, et dont l’extraction est controversée. Cela concerne notamment le cobalt, un composant incontournable présent dans les batteries des smartphones, et souvent extrait par des enfants en République démocratique du Congo. Ce petit pays d’Afrique répond à 60 % des besoins mondiaux en cobalt.

Daisy, le robot d’Apple plus performant que Liam

De manière globale, Apple montre de plusieurs façons sa volonté d’adopter une attitude plus respectueuse de l’environnement dans ses activités. Grâce à Daisy, 15 % des smartphones qui sont restitués à la firme voient leurs matières premières triées. Et ce robot est bien plus performant que son prédécesseur, Liam. Ce dernier avait été créé pour recycler simplement l’iPhone 6, alors que Daisy est capable de démanteler neuf modèles différents.

Cependant, une grande marge de progression est à espérer, car le robot n’est pas fait pour démanteler les derniers nés d’Apple, à l’instar de l’iPhone X. Malgré cela, la vice-présidente d’Apple chargée de l’Environnement et des Initiatives sociales, Lisa Jackson, affirme que l’entreprise cherche activement des moyens de réduire son empreinte écologique. C’est pourquoi Apple a annoncé la mise en place d’une opération pour favoriser le retour de ses appareils en fin de vie.

Apple réduit son empreinte écologique par rapport à 2008

Grâce à une telle initiative de la part des consommateurs, Apple peut redéfinir sa stratégie de développement en verdissant sa ligne. Ainsi, le recyclage des matières premières des vieux appareils a permis de modifier la composition de certains produits neufs. Les nouveaux MacBook Air et les Mac Mini ont des boîtiers composés à 100 % d’aluminium recyclé. De plus, le géant du smartphone déclare souhaiter développer le reconditionnement des appareils encore en bon état. En 2018, 7,8 millions d’appareils reconditionnés ont été vendus.

Dans le rapport 2019 faisant état de son impact écologique, Apple rappelle que tout l’étain utilisé pour la confection des smartphones, notamment dans les cartes mères, est 100 % recyclé. Cela a permis d’éviter d’extraire 29000 tonnes de ce minerai. Dans le même temps, la firme américaine indique qu’en 2018, son empreinte carbone s’est élevée à 25,2 millions de tonnes de CO2. C’est 70% de moins qu’en 2008. Les trois quarts des émissions sont liées à la fabrication des appareils.

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !