Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Des robots pour combattre le Covid-19

Posté le par Philippe RICHARD dans Innovations sectorielles

Pour éviter la propagation du Covid-19 (et d’autres virus) dans ses hôpitaux, les trains et les métros, la Chine a acheté des centaines de robots d’une entreprise danoise. Équipés de lampes UV, ils peuvent désinfecter une salle en 15 minutes.

UVD Robots a-t-elle trouvé une solution pour limiter la propagation du Covid-19 ? En tous les cas, l’activité de cette entreprise danoise devrait fortement s’accélérer après la signature le 19 février d’un contrat avec Sunay Healthcare Supply.

Ce fournisseur de matériel médical sur le marché chinois a acheté plusieurs centaines de robots (vendus entre 80 000 et 90 000 dollars) de désinfection par UV. Ils seront déployés dans toutes les provinces chinoises. « Grâce à cet accord, plus de 2 000 hôpitaux auront désormais la possibilité d’assurer une désinfection efficace, protégeant à la fois leurs patients et leur personnel », a déclaré Su Yan, PDG de Sunay Healthcare Supply, dans un communiqué de presse.

À l’origine, le développement de ces robots était destiné à réduire les taux d’infections nosocomiales dans les établissements de santé. En 2017, en France, il était d’environ 5 %.

Le risque est surtout important dans les services de réanimation, car ils accueillent une population à fortes morbidité et mortalité et qui est souvent exposée à des procédures invasives qui accroissent le risque d’infection nosocomiale.

Désinfection en 15 minutes

En 2014, un groupe d’hôpitaux danois a exprimé son souhait de trouver un moyen efficace de combattre plus efficacement ces infections. C’est ainsi qu’est né ce fameux robot. Il s’agit d’un ensemble mobile équipé de plusieurs capteurs LIDAR ( « light detection and ranging ») et de puissantes lampes UV de courte longueur d’onde (UVC).

Utilisé entre autres par l’industrie agroalimentaire, la pisciculture, le thermalisme ou encore le traitement des eaux de pluie, le rayonnement UVC est une radiation électromagnétique comprise entre 200 et 280 nm et correspondant à la plage germicide.

Le robot scanne l’environnement à l’aide de ses LIDARS et crée une carte numérique. Il suffit ensuite de lui préciser les pièces qu’il devra traiter (entre 10 et 15 minutes par salle) de manière totalement autonome (même pour prendre un ascenseur). Par sécurité, le robot fonctionne en l’absence de personnes. Mais s’il en rencontre une, il éteint immédiatement les lampes UV.

Équipés de puissantes lampes UV de courte longueur d’onde (UVC), ces robots peuvent désinfecter une chambre d’hôpital en 15 minutes /UVD Robots

Après avoir été testés et validés cliniquement à l’hôpital universitaire d’Odense et par des laboratoires microbiologiques indépendants, les premiers modèles ont été mis sur le marché en 2018. Ils sont vendus dans une quarantaine de pays (et récemment en Floride).

UVD Robots a signé le 22 mars un accord exclusif avec Aked, un distributeur de matériel d’orthopédie et d’ostéosynthèse. « La désinfection par UV n’est pas très développée en France alors que c’est le cas dans les hôpitaux britanniques, allemands et danois, précise Denis Pichon, PDG d’Aked. C’est même obligatoire dans les blocs opératoires en Arabie saoudite. Cette solution est très efficace. Elle permet de réduire le taux d’infection de surfaces difficiles d’accès : par exemple, les cuvettes des toilettes. D’autres secteurs pourraient être intéressés par ces robots comme les industriels pour traiter les vestiaires et les cantines. »

L’objectif des robots UVD était d’aider les hôpitaux à prévenir ces infections nosocomiales. L’épidémie de Covid-19 a accéléré l’activité de l’entreprise qui a également été contactée par des écoles et des croisiéristes.

Pour aller plus loin

Posté le par Philippe RICHARD


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !