Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

La plus grande éolienne au monde sera construite en Norvège

Posté le par La rédaction dans Environnement

ENOVA, l'organisme public norvégien pour la promotion des énergies renouvelables et de l'efficience énergétique, a annoncé le 12 février 2010 apporter son soutien financier à la construction d'un prototype d'aérogénérateur (communément appelé éolienne) sur la côte sud-ouest du pays. Ce projet, porteur de deux innovations, accouchera de la plus grande éolienne jamais construite. Présentation.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/62535.htmENOVA, l’organisme public norvégien pour la promotion des énergies renouvelables et de l’efficience énergétique, a annoncé le 12 février 2010 apporter son soutien financier à la construction d’un prototype d’aérogénérateur (communément appelé éolienne) sur la côte sud-ouest du pays. Ce projet est porteur de deux innovations.Premièrement, l’aide d’ENOVA ouvre la voie à la construction en Norvège de la plus grande éolienne au monde. La turbine sera munie d’un rotor à pales d’un diamètre de 145 mètres pour une hauteur de 162,5 mètres. Au-delà de ses dimensions, son innovation réside dans l’augmentation de la capacité de génération d’électricité et la diminution des coûts d’exploitation. Ceci est obtenu par une réduction du poids de la turbine et du nombre de parties mobiles ainsi que par l’ajout d’un système de générateur sans engrenage. Le prototype d’éolienne, d’une puissance de 10 MW, soit trois à quatre fois la capacité actuelle, sera érigé à Oygarden dans le Hordaland.Testée onshore au cours des deux prochaines années, cette nouvelle technologie sera commercialisée dans quatre ans pour des utilisations en haute mer, sur mât fixe ou flottant encré au fond marin. Les perspectives d’installations flottantes en font une technologie d’avenir pour l’électrification des plateformes pétrolières et gazières offshores mais aussi pour le raccordement des fermes éoliennes aux réseaux électriques continentaux. La technologie est développée conjointement par Sway AS et Smartmotor AS. La société Sway AS est elle-même détenue par Statoil, Lyse, Inocean og Eystein Borgen.
Miser sur l’éolien offshore
La deuxième innovation réside dans l’ampleur de l’aide accordée par ENOVA. Le projet pilote de démonstration a été rendu éligible dans le cadre du programme Génération d’électricité marine renouvelable initié en février 2009. Les premières aides furent d’abord accordées à des projets portant sur l’énergie des vagues et des courants. Mais le projet Sway recevra pour sa réalisation une aide à l’investissement d’une toute autre ampleur: 137 millions de couronnes norvégiennes (17 millions d’euros) pour un coût total d’environ 400 millions (50 millions d’euros). Cette aide directe est la plus importante jamais accordée par ENOVA à une technologie en développement. ENOVA SF a été créé en 2001 sous le statut d’entreprise publique détenue par le Ministère de l’Energie et du Pétrole. Les ressources financières d’ENOVA proviennent d’un Fonds Energie sous sa gérance et qui est alimenté par un prélèvement sur les tarifs de distribution de l’électricité (1 øre par kWh). Sway AS avait préalablement reçu en 2005 le soutien financier du Conseil Norvégien de la Recherche (Forskningsrådet), Statkraft, Shell Technology Norway et Lyse, pour le développement du prototype.La société Sway avait obtenu le permis de construire et d’exploitation en novembre 2009 suite à la procédure d’autorisation conduite par l’autorité norvégienne de régulation de l’énergie (Noregs vassdrags- og energidirektorat, NVE) en application de la Loi sur l’Energie. Cette autorisation était toutefois conditionnée par l’obtention de l’aide d’ENOVA. Le gouvernement norvégien est également en train de préparer une stratégie nationale ainsi qu’une loi sur les énergies renouvelables en mer. La future loi assurera la supervision par l’Etat du développement de ces énergies et mettra en place un régime de concessions comparable à celui des activités pétrolières et gazières.Enfin, le projet est à mettre en perspective avec la signature par la Norvège le 2 février 2010 de la Déclaration de la Mer du Nord (North Sea Declaration) préalablement adoptée en décembre 2009 par neuf pays (Belgique, Danemark, France, Allemagne, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni). La Déclaration vise à instaurer une collaboration étroite entre les pays côtiers de la Mer du Nord pour la coordination du développement des infrastructures et des politiques en matière d’énergie éolienne offshore. Elle vise en particulier à la construction d’un réseau électrique sous-marin (supergrid) qui servira en priorité à interconnecter les pays producteurs d’énergies renouvelables dans ces eaux. Cet accord politique appelle à l’adoption d’ici la fin 2010 d’un plan de travail stratégique sous la forme d’un « Memorandum of Understanding of the North Seas Offshore Grid Initiative ». En savoir Plus– Communiqué de presse, ENOVA, 15 février 2010 – http://naring.enova.no/sitepageview.aspx?articleID=3835– Société Sway AS, http://sway.no/ avec vidéo de présentation de la technologie Sway – http://sway.no/index.php?id=35– Projet de Loi sur les énergies renouvelables en mer, Ot.prp. nr. 107 (2008-2009) – http://redirectix.bulletins-electroniques.com/OeVPv– Communiqué de presse, Ministère norvégien de l’Energie et du Pétrole, 2 février 2010 – http://redirectix.bulletins-electroniques.com/UPQvfRédacteur : Catherine Banet – Doctorante à l’Université d’Oslo, Faculté de Droit – Institut Nordique pour le Droit de la Mer, Département du Droit du Pétrole et de l’Energie – catherine.banet@jus.uio.noOrigine : BE Norvège numéro 92 (9/03/2010) – Ambassade de France en Norvège / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/62535.htm 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !