Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Porter des baskets peut entraver la course à pied

Posté le par Xavier Lula dans Insolite

Il faut parfois plusieurs études scientifiques pour prouver que la nature fait plutôt bien les choses. C'est justement le cas de la course à pied, qui semble être moins efficace lorsqu'on porte des chaussures de course. Mais tout dépend de ce qu'on entend par « efficace ».

Les adeptes du « barefoot running », littéralement la course à pieds nus, vont se réjouir de la nouvelle : une récente étude montre que le pied contenu dans une chaussure perd de son effet ressort lors d’un footing. Cependant, les scientifiques sont plus nuancés quant aux bénéfices d’une pratique au détriment de l’autre et leur étude révèle également que les muscles travaillent davantage lorsque les pieds sont chaussés.

Seize cobayes sur tapis

Pour arriver à une telle conclusion, les chercheurs de l’université du Queensland, en Australie, ont comparé la foulée sur un tapis de course de 16 personnes, tantôt chaussées, tantôt pieds nus. En plaçant des électrodes sur les pieds et les jambes des sujets, ils ont pu mesurer différents indicateurs comme la contraction musculaire, l’amplitude de la voûte plantaire, l’angle de la cheville, etc.

Une sur-sollicitation des muscles

Même s’il paraît évident que les chaussures influencent la fonction mécanique du pied, les résultats observés ont néanmoins permis d’infirmer l’hypothèse selon laquelle les muscles du pied seraient moins sollicités, donc plus « fainéants » dans une chaussure. Au contraire. « Nous avons observé une augmentation de la contraction des muscles intrinsèques du pied lors de l’exécution d’une foulée avec des chaussures, renseignent les scientifiques. Parallèlement, nous avons aussi constaté une réduction de la compression du pied. » Autrement dit, une plus faible restitution de l’énergie emmagasinée par le pied, donc un effet ressort amoindri, contrairement aux mêmes gestes effectués pieds nus.

Chaussures minimalistes : une mode ?

Dernièrement, on a même vu une alternative se développer : les chaussures minimalistes. A cheval entre les pieds nus et les chaussures de course, elles disposent d’une très fine semelle souple, sans rehaussement au niveau du talon, ressemblant davantage à une paire de chaussettes et qui permettraient selon les pratiquants de retrouver la sensation de la course à pieds nus en diminuant l’amorti. Ainsi, on serait plus « connecté » au sol et on se rapprocherait de la course de nos ancêtres. Mais attention, quel que soit le choix, pieds nus ou chaussures minimalistes, les sensations sont différentes et la pose du pied requiert une certaine technicité.

Un débat encore discuté

Certains scientifiques spécialisés en biomécanique et en évolution préconisent ce type de course, arguant un nombre de blessures plus élevés à long terme chez les coureurs chaussés. C’est le cas du Dr Daniel Lieberman, professeur en évolution humaine à l’université de Harvard, aux Etats-Unis, qui tient même un blog sur le sujet. Mais des podologues s’insurgent dénonçant un effet de mode et pointant de nombreux risques possibles de blessures pour les coureurs nus pieds. Cette étude apporte des données supplémentaires mais ne tranche pas le débat.

Les industriels continuent de chercher

En attendant, ingénieurs et industriels réfléchissent à la « basket » du futur, celle qui améliorerait les performances voire même qui transformerait un débutant en professionnel. Pour l’heure, les records s’obtiennent en grande majorité par des athlètes chaussés. On se souvient néanmoins de Zola Budd, coureuse de fond sud-africaine qui pulvérisa les records du monde dans les années 1980 en courant pieds nus. Ou encore du marathonien éthiopien, Abebe Bikila, dans les années 1960, qui fit plusieurs fois sensation, toujours sans chaussures.

Sophie Hoguin

Posté le par Xavier Lula


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !