Logo ETI Quitter la lecture facile

Un système RFID « spécial » en entrepôt frigorifique

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

Une solution RFID complète améliore à la fois les processus d’une boulangerie très moderne et apporte un plus non négligeable en termes de sécurité au niveau de la production et de la gestion des stocks.

Fondée il y a plus de 110 ans, la boulangerie Junge de Hambourg a mis en oeuvre avec succès une solution RFID conçue spécialement pour elle. Cette solution due à Jungheinrich inclut un lecteur RFID fixé sur le porte charge d’un chariot à mât rétractable ETV 214 version frigorifique, équipé d’un terminal embarqué connecté à un système de radiocommunication ainsi que d’un scanner codes barres pour identifier les palettes (ces deux éléments sont dotés d’un chauffage intégré). Un transpondeur est collé à chaque emplacement de palette sur les lisses des rayonnages ou sur le sol pour les emplacements à ce niveau.

A la réception, la marchandise est étiquetée. L’étiquette inclut des données concernant la marchandise et un identifiant sous la forme d’un code barre. L’identifiant de la palette est scanné et la marchandise est saisie dans le système de gestion de l’entrepôt puis transportée dans l’entrepôt frigorifique avec le chariot à mât rétractable. C’est dans le magasin que le cariste choisit un emplacement approprié pour la palette. Au moment où le cariste dépose la palette, il appuie sur un champ de l’écran du terminal embarqué (équipé d’un système de chauffage intégré). Le lecteur RFID qui est situé entre les bras de fourche est alors activé. Lors de l’opération de pose, le lecteur détecte le transpondeur installé sur le sol ou la lisse correspondante. C’est à ce moment que s’établit la liaison au niveau du WMS (Warehouse Management System) entre l’identifiant de la palette et l’emplacement dans le magasin.

Cette information est automatiquement transmise au WMS qui enregistre l’emplacement précis de la référence dans l’entrepôt. Ce n’est donc pas le système de gestion de l’entrepôt qui attribue un emplacement mais le cariste qui cherche lui-même la place appropriée. Au moment du déstockage, le cariste prélève la palette indiquée par le WMS. Le système RFID permet d’identifier l’emplacement et le système de gestion enregistre la sortie de stock de cette palette. Cela signifie que l’emplacement est libéré physiquement et en même temps dans le système informatique.

 » Cette solution représente, d’une part, une simplification des tâches pour le personnel et, d’autre part, une amélioration sensible de la sécurité au niveau de la production et de la gestion des stocks. La planification de la production, en particulier, et, par conséquent, les plans de travail pour le personnel sont déterminés dans notre entreprise par les stocks « , précise Tim Elsholz, responsable adjoint de la production de la boulangerie Junge.

Par Marc Chabreuil

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !