Article de référence | Réf : G1250 v1

Lutte contre la pollution de l’eau - Inventaire des traitements

Auteur(s) : Jean-Claude BOEGLIN

Date de publication : 10 juil. 1999

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

Auteur(s)

  • Jean-Claude BOEGLIN : Ingénieur-chimiste, Docteur ès sciences - Président d’honneur de l’Institut de recherches hydrologiques (IRH-environnement, Nancy - Conseiller scientifique de l’Institut de promotion industrielle (IPI)-environnement industriel, Colmar - Expert International du NANCIE (Centre international de l’eau de Nancy)

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

Les activités industrielles génèrent selon le ou les types de fabrication des rejets polluants continus ou discontinus d’une extrême diversité.

La finalité du traitement des eaux résiduaires industrielles est essentiellement la protection du milieu naturel, c’est-à-dire l’obtention d’une eau épurée qui satisfait aux normes de rejet édictées par la législation, mais peut être aussi, dans le cadre des mesures nécessaires à une bonne gestion de l’eau en milieu industriel, la réutilisation en usine de l’eau traitée en particulier pour le refroidissement et certains lavages.

Selon la nature ou l’importance de la pollution, différents procédés peuvent être mis en œuvre pour l’épuration des rejets industriels en fonction des caractéristiques spécifiques de ces derniers et du degré d’épuration désiré. Il faut noter d’ailleurs que, pour un même type de pollution, on peut envisager des solutions d’épuration diverses. Le choix de celles à retenir doit faire intervenir non seulement des considérations d’ordre technique, liées par exemple à l’efficacité relative des divers procédés possibles, mais aussi un point de vue économique portant sur l’estimation des frais d’investissement de fonctionnement et d’exploitation. Enfin, la solution choisie doit être suffisamment souple pour permettre des aménagements ultérieurs qui tiendront compte de l’évolution rapide des techniques de dépollution et d’une réglementation plus sévère.

Le présent article présente les différentes filières ou chaînes de traitement des rejets industriels, des boues issues de l’épuration et des odeurs susceptibles d’être générées. Pour de plus amples informations, il conviendra de se référer aux articles spécifiques (du présent traité « Environnement ») dans lesquels seront développées les différentes technologies du traitement des eaux résiduaires industrielles et des boues issues de l’épuration.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-g1250


Cet article fait partie de l’offre

Technologies de l'eau

(109 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Technologies de l'eau

(109 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - DEGRÉMONT - ONDEO -   Mémento technique de l’eau.  -  Lavoisier (9e éd. 1990, nouvelle édition à paraître fin 2004).

  • (2) - Ministère de l’Environnement -   *  -  Cahier Technique. Techniques d’épuration actuelles et évolution, 1994.

  • (3) - AGHTM (Association Générale des Hygiénistes et Techniciens Municipaux) -   Récents développements technologiques dans les réacteurs à cultures fixées  -  . Congrès de Nice, 4 et 6 avr. 1994.

  • (4) - ECKENFELDER (W.W.) -   Gestion des eaux usées urbaines et industrielles  -  . Techniques et Documentation Lavosier 1982. Epuisé

  • (5) - MEINCK (F.), STOOF (M.), KOHLSCHÜTTER (M.) -   Les eaux résiduaires industrielles.  -  Masson et Cie 1970.

  • (6) - BEBIN (J.) -   État de...

1 Thèses

* - http://www.sudoc.abes.fr

DURAND (J.) - Les eaux usées urbaines : origines et traitements. - Université de Rouen (1988).

ABDELGHAFOUR (M.) - Réalisation et mise au point d’un test de lixiviation sous pression : application à la stabilisation des boues d’épuration d’eaux usées industrielles. - INSA Lyon (1989).

MOUNEIMNE (A.H.) - Valorisation biologique des résidus graisseux urbains par production de carbone bioassimilable (AGV) utilisable en traitement tertiaire des eaux usées. - Université des sciences et techniques du Languedoc (2003).

FISCHER (A.-C.) - Les produits de réaction secondaires aux procédés de traitement de désinfection des eaux. - Université Louis Pasteur (Strasbourg) (2002).

ALBERTI (C.) - Validation de données et redondance analytique : application à une usine de traitement des eaux usées. - Université de Corse (2002).

HAUT DE PAGE

2 Réglementation

Les listes des principales substances bioaccumulables ou nocives sont données dans les tableaux , , et .

HAUT DE PAGE

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Technologies de l'eau

(109 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS