Article interactif

1 - EMBALLAGES ACTIFS ET INTELLIGENTS

2 - NANOPARTICULES D’OXYDES MÉTALLIQUES

3 - INCORPORATION DES NANOPARTICULES D’OXYDES MÉTALLIQUES DANS LES BIOCOMPOSITES POUR EMBALLAGES

4 - EMBALLAGES ACTIFS POUR L’ÉLIMINATION DE L’OXYGÈNE, DE L’ÉTHYLÈNE ET L’ADSORPTION D’HUMIDITÉ

  • 4.1 - Élimination de l’oxygène
  • 4.2 - Élimination de l’éthylène
  • 4.3 - Élimination de l’humidité

5 - APPLICATION DE NANOPARTICULES D’OXYDES MÉTALLIQUES POUR LES EMBALLAGES INTELLIGENTS

6 - RISQUES LIÉS AUX NANOMATÉRIAUX UTILISÉS DANS LES EMBALLAGES

7 - RÉGLEMENTATION UE SUR L’EMBALLAGE ALIMENTAIRE ET L’UTILISATION DES NANOMATÉRIAUX

8 - CONCLUSION

9 - GLOSSAIRE

Article de référence | Réf : RE291 v1

Nanoparticules d'oxydes métalliques dans les emballages alimentaires actifs, intelligents et non toxiques

Auteur(s) : Jasmina VIDIC, Sandrine AUGER

Relu et validé le 18 oct. 2021

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

RÉSUMÉ

La sécurité des aliments est la principale préoccupation de l'industrie alimentaire et des consommateurs. Cet article rappelle les méthodes de synthèse de nanoparticules d'oxydes métalliques et les techniques de leur incorporation dans les polymères biodégradables pour obtenir des emballages actifs et intelligents. De plus, les méthodes d'évaluation des risques dus à la libération de nanoparticules d’oxydes métalliques du matériau d'emballage, les études de leur cytotoxicité sur cellules humaines, leurs effets sur la barrière intestinale et le microbiote de l’intestin, et la législation européenne relative à l’utilisation des nanomatériaux pour les emballages, sont abordés.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Metal oxide nanoparticles for active, intelligent and safe food packaging

Food safety and food security remains the major concern of food industry and consumers. This article covers current innovative synthesis methods for obtaining metal oxide nanoparticles and current incorporation techniques used to obtain active and intelligent packaging. The methods for risk assessment due to the metal oxide nanoparticles release from the packaging material, studies of their cytotoxicity in human cells, their effects on the intestinal barrier and the gut microbiota, and the European legislation relative to the use of nanomaterials for food packaging are summarized.

Auteur(s)

  • Jasmina VIDIC : Ingénieure de recherche, docteure en physique-chimie de l’université de Belgrade - Microbiologie de l’alimentation au service de la santé, INRAE, Jouy-en-Josas, France

  • Sandrine AUGER : Chargée de recherche, docteure en microbiologie de l’université Paris-Diderot - Microbiologie de l’alimentation au service de la santé, INRAE, Jouy-en-Josas, France

INTRODUCTION

L'industrie alimentaire est soumise à une pression constante pour fournir des produits alimentaires sûrs et appétissants. Pour satisfaire les demandes des consommateurs, elle améliore régulièrement à la fois la qualité des aliments et la technologie d'emballage.

L'emballage alimentaire est essentiel pour maintenir la sécurité et la qualité des produits, de la transformation et la fabrication jusqu’aux consommateurs, en passant par la manutention et le stockage. Les matières plastiques à base de pétrole (comme le polyéthylène téréphtalate, le polypropylène et le polystyrène) ont largement été utilisées pour envelopper les aliments afin de protéger leur contenu de la contamination microbienne et de l'altération. Cependant, les matières plastiques ne protègent pas complètement les aliments de l'environnement et, par conséquent, ne peuvent pas garantir totalement la qualité et la sécurité des produits. De plus, le plastique subit une fragmentation continue et peut créer des micro et nanoplastiques qui ont des effets néfastes sur l’environnement et la santé humaine. De nouveaux biomatériaux biodégradables sont développés comme alternatives aux plastiques et ainsi répondre à la demande des consommateurs et de l’industrie alimentaire. Or, ces biopolymères, matériaux « verts » et respectueux de l’environnement, souffrent souvent de propriétés mécaniques inadéquates pour envelopper les aliments, se dégradent facilement et ne font pas barrières aux gaz. L’incorporation de nanoparticules dans les biopolymères permet d’obtenir des bionanocomposites ayant des caractéristiques mécaniques améliorées. Les bionanocomposites répondent à un cahier des charges des emballages alimentaires afin de protéger efficacement les produits de la lumière, des UV, de l'humidité, de l'oxygène et des contaminations bactériennes tout en restant respectueux de l'environnement et à bas coût. Toutefois, les exigences concernant la biocompatibilité, la stabilité et la non-toxicité des matériaux en contact avec les aliments conditionnent la commercialisation des bionanocomposites pour l’emballage des aliments.

Parmi les nanomatériaux, les nanoparticules (NP) d’oxydes métalliques telles que l’oxyde de zinc (ZnO) et l’oxyde de titane (TiO2) sont les particules inorganiques les plus utilisées pour le développement d’emballages alimentaires. Dans la présente revue, les progrès depuis les années 2010 dans les stratégies d’incorporation de NP d'oxydes métalliques dans des films d'emballage alimentaire et leurs applications sont présentés ainsi que leurs modes d’action. De plus, les méthodes d'évaluation des risques dus à la libération des NP des films, leur cytotoxicité potentielle pour les cellules humaines, le microbiote intestinal et le tractus gastro-intestinal, sont exposés. Enfin, la législation européenne relative à la sécurité des nanomatériaux pour les emballages est présentée. L’objectif de cet article est de présenter comment la nanotechnologie peut répondre à certains besoins de l'industrie alimentaire qui est confrontée à de nombreux défis pour garantir des aliments frais et savoureux qui possèdent une durée de conservation prolongée. Dans le même temps, les consommateurs exigent des matériaux d'emballage durables qui réduiront les problèmes environnementaux associés aux déchets plastiques et attendent la diminution d’utilisation de conservateurs par l'industrie alimentaire.

Points-clés

Domaine : recherche et innovation.

Degré de diffusion de la technologie : émergence.

Technologies impliquées : nanobiomateriaux, chimie verte.

Domaines d’application : emballage, nanotechnologie.

Principaux acteurs français : ANSES.

  • Pôles de compétitivité : Biotechnologies.

  • Centres de compétence : ANSES, INRAE, AgroSup Dijon.

  • Industriels : industrie agroalimentaire ; grandes marques de distribution ; secteur de la biotechnologie.

Autres acteurs dans le monde :

Food and Drug Administration (FDA, « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux »), European Food Safety Autority (EFSA, « L'Autorité européenne de sécurité des aliments »), Nations Unies programme environnemental.

Contact : http://www.anses.fr ; http://www.fda.gov/ ; https://www.un.org/fr/

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

food safety   |   zinc oxide nanoparticles   |   titanium oxide nanoparticles   |   shelf-life   |   antimicrobial agents   |   biocompatibility

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-re291

CET ARTICLE SE TROUVE ÉGALEMENT DANS :

Accueil Ressources documentaires Sciences fondamentales Nanosciences et nanotechnologies Nanotechnologies pour l'énergie, l'environnement et la santé Nanoparticules d'oxydes métalliques dans les emballages alimentaires actifs, intelligents et non toxiques

Accueil Ressources documentaires Innovation Nanosciences et nanotechnologies Nanotechnologies pour l'énergie, l'environnement et la santé Nanoparticules d'oxydes métalliques dans les emballages alimentaires actifs, intelligents et non toxiques

Accueil Ressources documentaires Innovation Innovations technologiques Innovations en matériaux avancés Nanoparticules d'oxydes métalliques dans les emballages alimentaires actifs, intelligents et non toxiques


Cet article fait partie de l’offre

Matériaux fonctionnels - Matériaux biosourcés

(203 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

TEST DE VALIDATION ET CERTIFICATION CerT.I. :

Cet article vous permet de préparer une certification CerT.I.

Le test de validation des connaissances pour obtenir cette certification de Techniques de l’Ingénieur est disponible dans le module CerT.I.

Obtenez CerT.I., la certification
de Techniques de l’Ingénieur !
Acheter le module

Cet article fait partie de l’offre

Matériaux fonctionnels - Matériaux biosourcés

(203 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - OMEROVIĆ (N.), DJISALOV (M.), ŽIVOJEVIĆ (K.), MLADENOVIĆ (M.), VUNDUK (J.), MILENKOVIĆ (I.), KNEŽEVIĆ (N.Ž.), GADJANSKI (I.), VIDIĆ (J.) -   Antimicrobial nanoparticles and biodegradable polymer composites for active food packaging applications.  -  Comprehensive Reviews in Food Science and Food Safety (2021).

  • (2) - STANKIC (S.), SUMAN (S.), HAQUE (F.), VIDIC (J.) -   Pure and multi metal oxide nano-particles : synthesis, antibacterial and cytotoxic properties.  -  Journal of nanobiotechnology, 14, p. 1-20 (2016).

  • (3) - ISMAIL (A.), MENAZEA (A.), KABARY (H.A.), EL-SHERBINY (A.), SAMY (A.) -   The influence of calcination temperature on structural and antimicrobial characteristics of zinc oxide nanoparticles synthesized by Sol-Gel method.  -  Journal of Molecular Structure, 1196, p. 332-337 (2019).

  • (4) - QUEK (J.-A.), LAM (S.-M.), SIN (J.-C.), MOHAMED (A.R.) -   Visible light responsive flower-like ZnO in photocatalytic antibacterial mechanism towards Enterococcus faecalis and Micrococcus luteus.  -  Journal of Photochemistry and Photobiology, B : Biology, 187, p. 66-75 (2018).

  • (5)...

1 Réglementation

Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations… (version consolidée du 3 mars 2002).

Décret n° 2000-44 du 13 janvier 2000 portant… (version consolidée au 5 octobre 2007), JO n° 11 du 14 janvier 2000, page 369, NOR : FPPA9910013D.

Règlement (CE) n° 1935/2004 concernant les matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires du Parlement européen et du Conseil du 27 octobre 2004.

Règlement (CE) n° 450/2009 concernant les matériaux et objets actifs et intelligents destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires de la Commission du 29 mai 2009.

Règlement (CE) n° 10/2011 concernant les matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec les denrées alimentaires de la Commission du 14 janvier 2011.

HAUT DE PAGE

2 Annuaire

HAUT DE PAGE

2.1 Organismes – Fédérations – Associations (liste non exhaustive)

Agence nationale sécurité sanitaire alimentaire nationale (ANSES)

https://www.anses.fr/fr

US, Food and Drug Administration (FDA)

https://www.fda.gov/

Autorité européenne de sécurité...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Matériaux fonctionnels - Matériaux biosourcés

(203 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire

QUIZ ET TEST DE VALIDATION PRÉSENTS DANS CET ARTICLE

1/ Quiz d'entraînement

Entraînez vous autant que vous le voulez avec les quiz d'entraînement.

2/ Test de validation

Lorsque vous êtes prêt, vous passez le test de validation. Vous avez deux passages possibles dans un laps de temps de 30 jours.

Entre les deux essais, vous pouvez consulter l’article et réutiliser les quiz d'entraînement pour progresser. L’attestation vous est délivrée pour un score minimum de 70 %.


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Matériaux fonctionnels - Matériaux biosourcés

(203 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS