Article

1 - PRÉSENT ET AVENIR DES OVOPRODUITS

2 - L’ŒUF DE POULE

3 - LES OVOPRODUITS

  • 3.1 - L’industrie de la casserie
  • 3.2 - Répartition des productions de la casserie en France
  • 3.3 - Techniques de fabrication des ovoproduits
  • 3.4 - Conditionnement des ovoproduits

4 - PRODUCTION DES OVOPRODUITS

5 - L’OVOPRODUIT, PLAT CUISINÉ

6 - DÉBOUCHÉS PHARMACEUTIQUES

  • 6.1 - L’œuf embryonné
  • 6.2 - Production d’œufs enrichis en acide gras oméga 3
  • 6.3 - Production d’œufs à plus faible taux de cholestérol
  • 6.4 - Production de lysozyme
  • 6.5 - Enzymes et ovoproduits
  • 6.6 - Production d’anticorps

7 - L’AVENIR

Article de référence | Réf : F7010 v1

L’œuf et les ovoproduits

Auteur(s) : Philippe LAFON, François LAFON

Date de publication : 10 déc. 1999

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Auteur(s)

  • Philippe LAFON : Président-directeur général de France Ponte SA

  • François LAFON : Docteur vétérinaire - Administrateur de France Ponte SA et du Centre avicole de l’Île-de-France

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

L’aviculture n’est plus le métier d’aventurier du début du XXe siècle et la production de l’œuf, qui demande des investissements considérables, tant intellectuels que financiers, est devenue une industrie très importante. C’est sur cette industrie moderne que la production des ovoproduits a pu se développer, souvent initiée par des aviculteurs soucieux de rechercher des produits à valeur ajoutée plus forte que celle du banal œuf en coquille.

À l’industrie déjà ancienne de la casserie d’œufs succède aujourd’hui une activité industrielle qui emploie les technologies les plus évoluées du domaine de la biochimie, du froid, de la physique et de la mécanique pour inventer, mettre au point, fabriquer, conserver et distribuer de nouvelles présentations de l’œuf et de nouveaux produits dérivés d’une innovation fertile et prometteuse.

Dans le monde entier, une industrie puissante produit des œufs et transforme une part croissante de ces œufs en ovoproduits.

La France, leader européen dans le domaine de la sélection avicole, utilise les techniques et les matériels les plus évolués et a mis au point les machines et les procédés les plus performants du monde pour augmenter la productivité, abaisser les prix de revient et améliorer la qualité des ovoproduits.

Or cette tendance au développement de l’aviculture et de l’utilisation des ovoproduits va s’accélérer en Europe de l’Est, sur tout le continent asiatique, en Amérique du Sud et en Afrique, car il faut mieux nourrir les peuples, et l’œuf présente d’indéniables avantages tant sur le plan nutritionnel qu’économique.

Ces pays peuvent avoir intérêt à s’inspirer des réalisations décrites dans cet article et de l’expérience acquise pour éviter les échecs et aussi ne pas tout réinventer.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-f7010


Cet article fait partie de l’offre

Agroalimentaire

(253 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Agroalimentaire

(253 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

1 Données économiques

  • Les chiffres de la production

    • Production française

      La France est le premier producteur d’œufs de l’Union européenne avec une production actuelle de plus de 15 milliards d’œufs, soit près de 20 % de la production communautaire. En 40 ans, l’aviculture française est devenue l’une des plus modernes et dynamiques du monde (tableau ).

    • Production européenne

      La production européenne en 1996 (en milliers de tonnes) et hors œufs à couver est donnée dans le tableau .

    • Perspectives de la production des œufs dans la CEE

      La réalisation de l’Union européenne et la poursuite du marché commun agricole s’est accompagné de l’arrivée de nouveaux producteurs importants comme l’Espagne qui dispose souvent de fortes structures capitalistiques. Demain si l’élargissement de la CEE s’étend à des pays agricoles importants comme la Pologne ou la Hongrie et si l’augmentation de production concomitante n’est pas utilisée pour l’élévation du niveau de vie des pays d’Europe centrale, on risque de se trouver confronté, en France, à des problèmes importants de surproduction. Dès maintenant d’ailleurs, des groupes européens développent des productions...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Agroalimentaire

(253 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS