Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Apple retire 6 nouvelles substances dangereuses de la fabrication de ses produits

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Dans son dernier rapport de responsabilité environnementale, Apple annonce avoir supprimé 6 substances dangereuses de la fabrication de ses produits, travaillant ainsi avec des matières premières “plus sûres”.

Apple communique depuis longtemps sur ses efforts pour limiter l’utilisation de produits toxiques dans la production d’iPhone ou d’iPad. Après avoir supprimé de nombreuses substances, comme l’Arsenic, le Mercure, le PVC, le benzène et l’hexane, la firme à la Pomme vient de bannir 6 autres toxines dangereuses – représentant “un risque intolérable” pour les consommateurs, les ouvriers ou l’environnement.

Après avoir étudié plus de 10 000 composants, Apple a publié un rapport de responsabilité environnementale. L’entreprise y explique avoir supprimé de la fabrication de “milliers de pièces”, les agents ignifuges bromés, des matières synthétiques dangereuses pour l’environnement, et les avoir remplacé par des hydroxides métalliques et des composés en phosphore. Elle a aussi cessé d’utiliser de l’arsenic, cancérigène, pour fabriquer ses écrans.

Apple a également placé dans sa “liste noire” des matières premières dangereuses, le bérylllium, responsable de troubles pulmonaires chez nombre d’ouvriers chinois, ainsi que le mercure, qui selon la société ne “fait déjà plus partie” de ses produits depuis 2009.

Enfin, l’entreprise a retiré de ses appareils le plomb, ainsi que le PVC et les phtalates – que l’on retrouve communément dans les cordons d’alimentation et les câbles d’écouteurs, et qu’Apple à remplacé par des élastomères thermoplastiques, sans chlorine ni brome.

Par Fabien Soyez

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !