Logo ETI Quitter la lecture facile

Comme si vous y étiez

La réalité virtuelle tient salon à Paris

Posté le par Xavier Lula dans Informatique et Numérique

Consacrée à la réalité virtuelle et à ses applications, le salon Virtuality, premier du nom, se tient à Paris jusqu'à la fin de la semaine.

Si la réalité virtuelle (VR) est en plein essor, elle doit encore convaincre de son utilité une bonne partie du grand public et des professionnels. «Nous voulons démontrer que la réalité virtuelle n’est pas un gadget» insiste Olivier Godest, jeune entrepreneur qui, avec cette idée en tête, a fondé le salon Virtuality. La première édition se déroule ces jours-ci au Centquatre, situé dans le 19e arrondissement de Paris. Environ 10 000 visiteurs sont attendus par les organisateurs.

«Virtuality poursuit deux objectifs, enchaîne Olivier Godest. Promouvoir la réalité virtuelle auprès du grand public et des entreprises, et stimuler les échanges entre les professionnels. Car cette technologie n’est plus réservée à un petit nombre d’entreprises qui s’équipent de «caves». Elle se démocratise, grâce à la mise sur le marché de nombreux casques VR, dont 6 millions d’unités sont désormais en circulation dans le monde. Les coûts baissent, ce qui ouvre davantage de perspectives dans le registre de la communication, du marketing, de l’évènementiel, du cinéma, de la formation, de la santé

Priorité au milieu de la création

L’ordre des secteurs d’activités mentionnés par Olivier Godest n’est pas anodin quand on parcourt les allées du salon, au milieu d’une centaine d’exposants. Les agences de création de contenu numérique ont en effet la part belle et cherchent à démontrer leur savoir-faire – développement d’image de marque, divertissement, storytelling… – au travers d’expériences VR parfois spectaculaires et amusantes. Les «créatifs», au sens le plus large, sont un peu à la maison il est vrai. «Le Centquatre a pour vocation de soutenir la création artistique et culturelle, rappelle Valérie Sanghor, directrice adjointe de l’établissement. Or, la VR est un langage au service de nouvelles formes de narration.»

En revanche, si la thématique de la santé dispose d’un petit pôle dédié, les applications industrielles et la réalité augmentée sont invisibles voire absentes. On les rencontrera plutôt à Laval, où la 19e édition de Laval Virtual se profile fin mars.

Frédéric Monflier

Virtuality, du 24 au 26 février au Centquatre-Paris

Prix : 15 €/jour pour le grand public, «pass» 3 jours de 150 € pour les pros.

www.virtuality-paris.com

Pour aller plus loin

Posté le par Xavier Lula


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !