Article

1 - ORIGINES ET PRINCIPES

  • 1.1 - Origine de la publication de la norme CEI 60300-3-11 sur la MBF
  • 1.2 - Définition, objectifs et principes de la méthode MBF-CEI

2 - CINQ ÉTAPES DE LA MÉTHODE MBF DE LA CEI

  • 2.1 - Préambule
  • 2.2 - Étape n° 1 : début et planification de la MBF-CEI
  • 2.3 - Étape n° 2 : analyse des défaillances fonctionnelles
  • 2.4 - Étape n° 3 : sélection des tâches de maintenance
  • 2.5 - Étape n° 4 : mise en œuvre
  • 2.6 - Étape n° 5 : amélioration continue

3 - EXEMPLE D’APPLICATION À UN SYSTÈME DE PRODUCTION D’AIR COMPRIMÉ DE QUALITÉ AGROALIMENTAIRE

  • 3.1 - Description du système de production et de distribution d’air comprimé
  • 3.2 - Principaux contaminants de l’air comprimé à usage agroalimentaire
  • 3.3 - Composants principaux du système de production et de distribution de l’air comprimé à usage agroalimentaire
  • 3.4 - Fonctions du système de production de distribution de l’air comprimé
  • 3.5 - Réalisation des Amdec pour les cas n° 1 et n° 2
  • 3.6 - Sélection des tâches de maintenance pour le système de production d’air comprimé
  • 3.7 - Synthèse de l’étude sur le système d’air comprimé

4 - CONCLUSION

5 - GLOSSAIRE

Article de référence | Réf : SE1667 v1

Méthode de maintenance basée sur la fiabilité de la CEI

Auteur(s) : Gilles ZWINGELSTEIN

Date de publication : 10 déc. 2015

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Cet article présente la procédure proposée par la Commission électrotechnique internationale (CEI) dans sa norme 60300-3-11 pour établir une politique de maintenance basée sur la fiabilité (MBF). Après un rappel de ses origines et des définitions utilisées par la CEI, les étapes de la démarche préconisée sont détaillées. Une installation d'air comprimé de haute qualité pour l'industrie agroalimentaire illustre l'application de la méthode. Enfin, une conclusion et des recommandations sont proposées au lecteur pour son implantation.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

The Reliability -Centered maintenance method of the IEC

This paper presents the procedure proposed by the International Electrotechnical Commission (IEC) in its standard 60300-3-11 to implement a maintenance reliability-centered maintenance policy (RCM). After a description of its origins and the IEC key definitions, the recommended steps are detailed. A high-quality compressed air system for the food industry then illustrates the approach. Finally a conclusion and some recommendations are given to assist the reader in its implementation.

Auteur(s)

  • Gilles ZWINGELSTEIN : Ingénieur de l’École nationale supérieure d’électrotechnique, d’électronique, d’informatique et d’hydraulique et des télécommunications de Toulouse (ENSEEIHT) - Docteur-Ingénieur - Docteur ès sciences - Professeur associé des universités en retraite, Université Paris Est Créteil, France

INTRODUCTION

Cet article, qui s’adresse à des lecteurs ayant des connaissances de base sur la maintenance industrielle, présente les principes de la méthodologie définie dans la norme 60300-3-11(2009) de la Commission électrotechnique internationale pour établir une politique de maintenance basée sur la fiabilité (MBF), notée dans cet article par l’acronyme MBF-CEI. La première section présente les origines de la démarche, initialement conforme à la politique définie par la norme ATA-MSG-3 dans le domaine aéronautique et qui a été ensuite entièrement modifiée pour être applicable à tous les secteurs de l’industrie. La volonté de la CEI dans cette norme MBF est de fournir un cadre méthodologique, des recommandations et des méthodes d’analyse tout en laissant à un utilisateur potentiel plusieurs alternatives sans lui imposer des exigences formelles. La MBF-CEI est définie « comme une méthode pour identifier et sélectionner efficacement des politiques de gestion des défaillances à mettre en œuvre pour atteindre réellement et efficacement la sécurité, la disponibilité et un fonctionnement à l’optimum économique requis ».

Les termes utilisés par cette norme seront définis dans chaque section en fonction des besoins, sachant que la CEI a publié plusieurs normes sur la terminologie à mettre en œuvre pour la sûreté de fonctionnement et sur les Amdec. Ensuite, les formes verbales utilisées feront l’objet de commentaires pour aider le lecteur à faire la distinction entre les éléments à caractère obligatoire et ceux faisant l’objet de recommandations.

La procédure globale préconisée par la CEI pour établir le programme de maintenance MBF comprend cinq étapes et fait l’objet de la seconde section.

La première étape concerne les éléments nécessaires à rassembler avant d’entreprendre le développement du programme de maintenance MBF : objectifs recherchés, contenu de l’analyse, recensement des informations sur le système, définition des conditions de fonctionnement de l’entité, qualification et formation de personnes chargées des études et planification. Elle se concrétise par la rédaction d’un plan d’analyse et du contexte de fonctionnement. La deuxième étape est consacrée à l’analyse des défaillances fonctionnelles. Elle fait appel au recueil et à l’exploitation du retour d’expérience, aux méthodes de décomposition fonctionnelle, à l’inventaire des fonctions de l’entité et à l’utilisation et la rédaction des Amdec (analyse des modes de défaillance de leurs effets et de leur criticité). Compte tenu du fait que les notions de sévérité et de criticité sont importantes à maîtriser pour l’identification des modes dominants de défaillance, les méthodes d’évaluation sont également détaillées. La troisième étape est dédiée aux exigences relatives à la sélection des tâches de maintenance. Elle prend en compte les conséquences des défaillances, le choix d’une politique de gestion la plus appropriée et la plus efficace et la détermination de l’intervalle entre tâches. Des références aux outils analytiques disponibles pour la détermination des intervalles entre tâches de maintenance seront également présentées à l’aide de données statistiques issues du retour d’expérience. La quatrième étape indique la procédure de mise en œuvre des tâches pour élaborer le programme de maintenance : détails sur les contenus, hiérarchisation, rationalisation des intervalles entre tâches et effet du vieillissement. La dernière étape donne les lignes directrices pour l’amélioration continue du programme MBF en utilisant les données d’exploitation : contrôle de l’efficacité de la maintenance, contrôle des objectifs de sécurité opérationnels et économiques et évaluation de l’effet du vieillissement. Compte tenu du fait qu’à l’origine, la première version de la norme MBF-CEI puisait ses racines dans le domaine aéronautique suivant la norme ATA-MSG-3 qui décrit séparément le cas des systèmes et des structures, la deuxième section présentera l’adaptation de la démarche MBF-CEI au cas des structures.

Le cas d’un système de production et de distribution d’air comprimé de très haute qualité pour des applications agroalimentaires illustrera la méthode d’élaboration d’un programme de maintenance MBF conforme à la norme CEI dans la troisième section. Il traitera deux fonctions dont les défaillances ont des conséquences sur la sécurité et sur la production. Le contenu des tâches de maintenance obtenu à l’aide du diagramme de sélection sera présenté, ainsi que les justifications sur les intervalles entre tâches.

Finalement, la quatrième section proposera en conclusion une évaluation du contenu méthodologique de la norme CEI 60300-3-11 en mettant en exergue les similarités avec les méthodes MBF de Nowlan et Heap, de la RCM2, de la MSG-3 de la NAVAIR 00-25-403 et de la SAE JA 1012. Un ensemble de recommandations sera proposé au lecteur pour l’assister dans le choix de la méthodologie.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

Tools and Methods   |   Maintenance   |   Industrial systems

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-se1667


Cet article fait partie de l’offre

Sécurité et gestion des risques

(477 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation
Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Sécurité et gestion des risques

(477 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - CEI 60300-3-11 -   Gestion de la sûreté de fonctionnement – Partie 3-11 – Guide d’application – Maintenance basée sur la fiabilité.  -  CEI 60300-3-11 Ed. 1.0 (1999).

  • (2) - ATA-MGS-3 -   Operator/manufacturer scheduled maintenance development.  -  ATA-MGS-3 (2003).

  • (3) - SAE-JA1012 -   A guide to the reliability-centered maintenance (RCM) standard.  -  SAE-JA1012 (2011).

  • (4) - NAVAIR 00-25-403 -   Management manual guidelines for the naval aviation reliability-centered maintenance process  -  (2005).

  • (5) - MOUBRAY (J.) -   RCMII Reliability-centered, second edition 2.2.  -  Maintenance Industrial Press Inc (1997).

  • (6) - CEI 60300-3-11 -   Gestion de la sûreté de fonctionnement – Partie 3-11 – Guide d’application...

1 Sites internet

Site internet gratuit de la CEI donnant les termes et définitions de la sûreté de fonctionnement http://www.electropedia.org/ (consulté en juin 2015)

HAUT DE PAGE

2 Normes et standards

IEC 60812 - 2006 - Analysis techniques for system reliability – Procedure for Failure Mode And Effects Analysis (FMEA) - -

Directives ISO/CEI - 2011 - Directives ISO/CEI, Partie 2 : Règles de structure et de rédaction des normes internationales - -

NAVAIR 00-25-403 - 2005 - Management manual guidelines for the naval aviation reliability-centered maintenance process - -

SAE-JA1012 - 2011 - A Guide to the Reliability-Centered Maintenance (RCM) Standard - -

IEC 60812 - 2006 - Analysis techniques for system reliability – Procedure for Failure Mode and Effects Analysis (FMEA) - -

Directives ISO/CEI - 2011 - Directives ISO/CEI, Partie 2 : Règles de structure et de rédaction des normes internationales - -

CEI 60300-3-11 - 2009 - Gestion de la sûreté de fonctionnement – Partie 3-11 – Guide d’application – Maintenance basée sur la fiabilité - -

CEI 60300-3-10 - 2001 - Gestion de la sûreté de fonctionnement – Partie 3-10 – Guide d’application de la maintenabilité - -

CEI - 2011 - Gestion de la sûreté de fonctionnement – Partie 3-12 – Guide d’application - -

CEI 60300-3-14 -...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Sécurité et gestion des risques

(477 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS