Logo ETI Quitter la lecture facile

Chronique

Cadres : comment mieux gérer son temps ? (2/5)

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

En France, un cadre sur deux déclare être débordé par la quantité de tâches à accomplir et se plaint de manquer de temps. Qu'en est-il chez les ingénieurs ? Découvrez comment mieux gérer votre temps. Dino Ragazzo a plus de 25 années d'expérience opérationnelle en milieu industriel. Il présente ici, à travers des méthodes simples et ludiques, des solutions pour s'auto-évaluer et comprendre les clés d'une meilleure gestion du temps. Suite de la première partie.

Quel est votre but, votre mission

Le but de votre vie, c’est ce qui se trouve au plus profond de votre être essentiel ; votre raison d’être. Votre but est la raison pour laquelle vous êtes ici sur cette terre. Énoncé d’une autre manière, votre but peut ouvrir les portes à votre passion. Quand vous connaissez votre but et quand vous vous laissez vraiment vivre et guider par ce but, vous pouvez réaliser que vous commencez à exceller dans tout ce que vous faites. Votre but motive vos pensées, vos plans, vos objectifs et vos actions. Votre but se dévoile souvent et devient plus clair lorsque vous vivez en phase avec lui et que vous l’invitez à prendre une part active dans votre vie.

Dino Ragazzo

Dino Ragazzo a plus de 25 années d’expérience opérationnelle en milieu industriel notamment chez CEGELEC, Groupe ATANTIC, FRAMATOME (mise en service d’installations nucléaires).Il a été successivement Technicien commercial, Ingénieur d’essais, Directeur Technique, chef d’entreprise (PME d’ingénierie électrique et maintenance nucléaire) et Conseiller de la Direction Générale d’un grand groupe Industriel.maintenance nucléaire) et Conseiller de la Direction Générale d’un grand groupe Industriel.Dino Ragazzo est également l’auteur de l’ouvrage :

MANAGER D’ELITE – Gestalt guide du leadership dans les organisations du XXIe siècle

Bénéficiez de 20% de réduction immédiate sur l’achat de cet ouvrage grâce à Instantanés Techniques en cliquant ici (code réduction : 1IT11).

En réalité, votre but est déjà omniprésent dans votre vie actuelle. Il se peut que vous le laissiez parfois s’exprimer timidement ou que vous ayez déjà choisi de le laisser guider chaque étape de votre vie. Le niveau de conscience avec lequel vous laissez votre but vous guider dans la définition de vos objectifs personnels ou professionnels enflamme ces objectifs et les remplit de signification et de passion contagieuse !
Pour commencer à découvrir votre but, prenez quelques instants pour répondre aux trois questions suivantes :

1. Que faites-vous aussi naturellement et sans effort que respirer ?
Pour certains, cela pourrait être « prendre la parole en public ». Pour d’autres, çela pourrait être « écrire ». D’autres encore pourraient constater que la formation, ou « le relationnel », le développement des autres, les activités d’assistance ou la conduite de projets, leur procure un sentiment de réalisation personnelle sans effort. Alors, une fois encore, que faites-vous aussi naturellement et sans effort que respirer ?

2. Qu’est-ce que vous aimez ?
Qu’est-ce que, justement, vous avez tant plaisir à faire et qui vous fait perdre la notion du temps qui passe lorsque vous le réalisez ? Ce qui nous enchante vient de notre cœur. C’est dans cette direction que nous vous invitons à rechercher la réponse à cette question fondamentale dans la découverte de votre but. Une fois encore, qu’est-ce que vous aimez ?

3. Qu’avez-vous accompli dans la vie dont vous vous sentez fier ?
Sans même que nous nous en rendions compte, nos accomplissements ont très souvent et subtilement été guidés par notre but. Ainsi qu’avez-vous accompli ?

Référez-vous à vos réponses aux trois questions ci-dessus. Créez une brève ébauche de formulation de votre but. Il est important que votre formulation soit courte de telle sorte que vous puissiez vous la rappeler facilement.

Tout comme avec vos valeurs, quand vous connaissez votre but, vous pouvez vous ranger derrière lui. Vous pouvez choisir des actions qui ont la puissance, la passion et la substance ; des actions qui résultent du plus profond de votre être : vos valeurs et votre but.

Maintenant, dactylographiez votre but avec de grands caractères et placez-le quelque part où vous pouvez aisément le voir. Comme vous vivez avec lui, permettez-vous de le mettre à jour jusqu’à ce qu’il exprime vraiment qui vous êtes dans votre « moi profond ».

 

 

 

 

Identifiez votre Vision

J’aspire à un état futur des choses qui va dans le sens de mes valeurs. Cela m’aide à accomplir mon but, ma mission.

  • Vision à dix ans : si vous aviez tout le temps, tout l’argent, toutes les ressources, tous les contacts… Si vous aviez tout ce dont vous avez besoin et que vous vouliez concevoir votre vie professionnelle avec le plus grand soin, à quoi ressemblerait-elle à 10 ans d’aujourd’hui ;
  • Vision à trois ans : si nous avions cette conversation dans trois ans à partir d’aujourd’hui et que nous devions regarder ce qui s’est passé pendant ces trois dernières années, que doit-il avoir du se produire pour que vous vous sentiez heureux des progrès réalisés ? La réponse s’entend en matière de progrès dans votre vie personnelle et professionnelle.
  • Vision à un an : en considérant votre vision à 10 ans, et vos plans à trois ans, que devez-vous accomplir cette année ? Que devez-vous mettre en place ? Quel marketing ferez-vous ? Comment votre vie sera-t-elle équilibrée ? Quels bénéfices voulez-vous attirer à vous ? Prenez le temps de rendre ceci aussi réel que vous pouvez. Ecrivez votre réponse au présent.

Fixez des objectifs prioritaires authentiques, significatifs et motivants.

Un des grands secrets pour fixer des objectifs qui vous inspirent et qui vous motivent vraiment consiste à identifier ceux qui sont alignés avec vos valeurs, votre but et la vision du futur que vous souhaitez ardemment. Par conséquent, en restant concentré sur vos valeurs, votre but et les réponses à vos questions (sur votre vision à dix ans, à trois et à un an), énumérez toutes les choses que vous voudriez accomplir dans un délai d’un an. C’est maintenant que cela commence pour accroître vos affaires et faire progresser votre vie professionnelle !

Vérifiez que chaque énumération est un objectif prioritaire authentique, c’est-à-dire un objectif qui vous emporte vers l’accomplissement de votre but. Il vous donne l’occasion d’honorer vos valeurs tout en vous rapprochant de la vision que vous avez de votre vie à dix ans, trois ans et un an. Cet objectif n’est pas une « chimère » ou une simple tâche qui devrait éventuellement être réalisée. Parmi ces objectifs, choisissez-en 1 à 4 maximum. Vous vous engagez à les accomplir pendant les 12 mois à venir. Le délai peut être plus court. Il ne devrait cependant pas être plus long qu’une année complète.

Fixez-vous des objectifs SMART. Un objectif SMART répond aux critères suivants :

  • Spécifique : il est suffisamment clair et détaillé pour vous permettre de savoir exactement ce que vous voulez accomplir. C’est la différence entre « je veux améliorer mes compétences, » et « je veux m’inscrire à une formation au management des conflits entre collaborateurs » (Action spécifique).
  • Mesurable : vous pouvez mesurer objectivement sa réalisation. « Mon niveau à l’examen d’évaluation des connaissances sera supérieur à 15/20 (niveau mesurable) ».
  • Approprié : il est aligné avec votre but, votre vision et vos valeurs. Quand les objectifs sont congruents avec vos valeurs et votre but, ils ont de la substance et vous serez plus enthousiasmés à les accomplir.
  • Réaliste : il est ambitieux et doit vous lancer un défi. Mais il est également réalisable (par exemple : mon niveau actuel est de 11/20).
  • Basé sur le Temps : vous avez fixé une échéance spécifique pour accomplir cet objectif (par exemple, « … avant le 31 décembre, (année spécifique) ». Reformulez les 1 à 4 objectifs que vous vous êtes engagés à accomplir pendant les 12 mois à venir en utilisant la formule S.M.A.R.T. ci-dessus.

Stratégie

La stratégie, c’est l’ensemble des choix d’objectifs et de moyens qui orientent à moyen et à long terme vos activités (et par extension celle d’une organisation ou d’un groupe de personnes). Le raisonnement stratégique se concentre surtout sur les vertus et la valorisation des ressources disponibles : vos talents, vos atouts, votre capacité d’innovation, votre rapidité de manœuvre. Ce raisonnement stratégique vous aide à atteindre les objectifs. C’est en fonction de ces ressources qu’il faudra ajuster les objectifs.

Votre stratégie peut être défensive en mobilisant vos ressources sur une multitude d’actions visant surtout à vous prémunir de tout risque d’échec. A l’inverse, votre stratégie peut être offensive en concentrant vos ressources sur un petit nombre d’actions pertinentes qui maximisent vos chances de succès.

Les questions suivantes pourront vous aider à construire votre stratégie :

  • Comment vais-je obtenir ce que je veux ?
  • Quels sont les différents itinéraires possibles ?
  • Quels points forts vais-je privilégier pour accomplir cet objectif ?
  • Sur quels atouts vais-je m’appuyer pour assurer la réussite de ce projet ?
  • Faut-il réajuster cet objectif ?

limites

Plus un objectif SMART est réaliste, plus il tient compte des capacités des ressources disponibles et de leurs limites. C’est avec cette prise en considération que cet objectif a le plus de chances de réussir. Attention, les limitations personnelles sont trop souvent assimilées à des déficiences ou à des impotences, surtout difficiles à assumer pour le genre masculin. Le but de cette réflexion concernant vos limites n’est pas de vous reléguer au rang des fanfarons, mais plutôt à celui des David qui, conscients de leurs capacités, sauront dès lors utiliser leurs ressources de manière plus intelligente que tous les Goliath des entreprises.

Accepter vos limites, c’est accepter de parcourir le chemin de votre propre réalité. C’est aussi accepter de vous laisser enfin devenir ce que vous êtes.
Accepter vos limites, c’est arrêter de vouloir ressembler à quelqu’un d’autre. Accepter et assumer vos limites, c’est la première condition du changement.
Accepter vos limites est une condition nécessaire à une gestion professionnelle de vos ressources et donc de votre temps.

La prise en compte des limites personnelles constitue la bête noire des perfectionnistes.

Les questions suivantes pourront vous aider à explorer ce sujet et à rendre vos objectifs encore plus SMART :

  • Quels sont mes « points faibles » ?
  • Quelles sont les contraintes qui s’imposent à moi ?
  • Qu’est-ce qui pourrait m’empêcher d’obtenir ce que je veux ?
  • Que suis-je capable de lâcher pour renforcer mes chances de succès ?

Un changement de notre organisation personnelle ne devient possible qu’à la condition d’apprendre à gérer ou à maîtriser le dilemme vie privée/vie professionnelle. C’est celui qui oppose notre besoin de liberté individuelle et une inévitable course pour la performance au travail. En d’autres termes, il convient d’apprendre à réaliser un juste dosage entre « je veux » et « je dois ».

Ce sera l’objet de notre prochain article.

Lire : Cadres : comment mieux gérer son temps ? (1/5)

 

Par Dino Ragazzo

En savoir plus : http://experience-conseil.com/

Pour aller plus loin :

Participez à la formation Techniques de l’Ingénieur : INGÉNIEUR MANAGER

 
Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !