Logo ETI Quitter la lecture facile

Carrière : tout se joue les 10 premières années

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

Réussir ses 10 premières années de vie professionnelle est primordial pour les perspectives de carrière, selon l’OCDE.

Pas de temps à perdre. Désormais, en matière de carrière, tout se joue avant 10 ans… d’expérience professionnelle. C’est l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui l’indique, dans son dernier rapport, Perspectives de l’emploi 2015, dévoilé le 9 juillet. Ceux qui ont des débuts de parcours difficiles risquent de passer à côté de leur carrière.

Des difficultés d’insertion qui n’annoncent rien de bon

Avec un taux de chômage très élevé (10,3 % de la population active au 1er trimestre 2015 et 24,7 % chez les jeunes), trouver un emploi n’est déjà pas facile pour les personnes avec de l’expérience. « Certains travailleurs expérimentés qui ont perdu leur emploi pendant la crise éprouvent toujours des difficultés à remettre leur carrière en marche, écrit Stefano Scarpetta, directeur du département emploi, travail et affaires sociales de l’OCDE, en introduction. Par exemple, certains de ceux qui ont perdu leur emploi dans les secteurs de l’industrie et de la construction ont besoin de faire un changement de carrière dans les services ou d’adapter leurs compétences s’ils ne veulent pas être exclus du marché de l’emploi. »

Alors trouver un emploi quand on est jeune, et inexpérimenté, est encore plus compliqué. C’est pourquoi, si en plus, on cumule avec une longue période sans activité (qui éloigne encore plus du marché de l’emploi), on réduit considérablement ses chances de grimper l’échelle sociale. D’autant plus, si l’on accepte des contrats précaires, sans rapport avec sa formation.

Des millions de jeunes concernés

Mais il faut bien vivre… L’OCDE en est consciente. C’est pourquoi elle livre aussi ses préconisations, pour éviter que des millions de jeunes soient exclus du marché de l’emploi. Parmi elles : renforcer le contrôle des chômeurs. Et vite. « Le temps presse pour empêcher que les séquelles de la crise ne deviennent permanentes et que des millions de travailleurs ne se retrouvent piégés au bas de l’échelle économique », ajoute Angel Gurría, secrétaire général de l’OCDE, lors de la présentation du rapport à Paris.

Par Elodie Buzaud

Source : 

Accélérateur de carrière pour les cadres et les dirigeants, Cadremploi propose chaque jour des milliers d’offres d’emploi, des services et des conseils d’experts sur le marché du recrutement.

Et aussi dans les
ressources documentaires :

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !