Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

La voiture auto-nettoyante, selon Nissan

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Nissan aurait développé un prototype de voiture dont la peinture super-hydrophobe et oléophobe pourrait rendre les stations de lavage automobile complètement obsolète.

Finis, les seaux d’eau savonneuse et les chiffons doux pour laver sa voiture le dimanche ? Obsolètes, les stations de lavage automobile ? Sans aller aussi loin, c’est néanmoins un pas dans cette direction que vient d’effectuer la branche européenne du géant automobile Nissan, en annonçant avoir développé une « peinture innovante qui repousse la boue, la pluie et la poussière de tous les jours ». Vous l’aurez compris, Nissan vient de mettre une roue dans l’univers des technologies hydrophobes.

Les ingénieurs du Centre Technique Européen du constructeur japonais, à Bedfordshire (Angleterre) ont appliqué sur un de leurs modèles une peinture aux propriétés à la fois super-hydrophobe et oléophobe, baptisée Ultra-Ever Dry, développée et brevetée par UltraTech International. Le cobaye ? Une Nissan Note deuxième génération, un petit break à tendance monospace.

Bien que la technologie Ultra-Ever Dry ait déjà été utilisée dans de nombreux domaines, Nissan se targue d’être le premier à l’avoir appliquée sur une carrosserie.

Hydrophobie et super-hydrophobie

L’hydrophobie se définit assez simplement : l’angle de contact d’une goutte d’eau, lorsqu’elle est sur une surface plane (localement), doit dépasser les 90 degrés. Au-delà de 150°, la surface est alors considérée comme étant super-hydrophobe. Un angle de contact égal à 180° signifie que la goutte d’eau est complètement sphérique, repoussant la zone de contact jusqu’à un simple point. À titre d’exemple, le Téflon d’une poêle n’est qu’hydrophobe, l’angle de contact moyen étant de 95°.

La super-hydrophobie présente de nombreux intérêts : outre ses évidentes qualités d’imperméabilisation, elle permet de lutter assez efficacement contre le gel, souvent fatal pour les isolants électriques, les lignes à haute-tension, ou le revêtement des ailes d’un avion. Elle est également très efficace pour lutter contre la corrosion, l’accumulation de crasse et le « fouling », la colonisation d’un substrat (souvent immergé) par certains organismes.

Des tests très concluants

Les tests effectués sur le petit break se sont avérés jusqu’ici très concluants, comme peut l’attester la vidéo qui suit. On y voit une Nissan Note dont la carrosserie n’a été qu’à moitié traitée avec de la peinture Ultra-Ever Dry, laissant peu de place au doute quant à l’efficacité du produit.

La volonté de Nissan est claire : s’affirmer comme un constructeur à la pointe de l’innovation tout en restant à l’écoute des menus problèmes qui font le quotidien des conducteurs, allant jusqu’à fanfaronner que « La Nissan Note a été conçue minutieusement pour libérer nos clients de tout stress relatif à la conduite », à travers la voix d’une responsable du pôle Marketing, Geraldine Ingham. Le constructeur japonais ne compte pas proposer sa peinture super-hydrophobe en série pour le moment, mais réfléchira à la proposer en option, ou sur le marché des pièces détachées.

Par Moonzur Rahman

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !