Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

ekWateur, nouveau fournisseur d’énergie vert et collaboratif

Posté le par Xavier Lula dans Énergie

ekWateur est un nouveau fournisseur d'électricité verte et de gaz vert qui lance son offre commerciale auprès du grand public à partir d'aujourd'hui. L'objectif ? Atteindre 100 000 clients à l'été 2018 et 500 000 en 2021.

ekWateur rejoint la liste des fournisseurs alternatifs d’électricité et de gaz. Une première particularité : l’entreprise propose de l’électricité 100% verte, mais aussi du gaz naturel associé à 5% de biométhane, avec une option 100% biométhane, une première ! Cela, grâce à des certificats de garanties d’origine français ou européen pour l’électricité et écossais pour le gaz. Deuxième particularité : c’est le premier fournisseur d’énergie collaboratif.

Le tarif est avantageux pour la plupart des Français : si le prix de l’abonnement est plus élevé que celui des tarifs réglementés, le kWh est bien moins cher (de -11% à -22%). Au final, le fournisseur estime qu’il est moins cher pour 97% des Français qui se chaufferaient à l’énergie souscrite (et pour 85 % des clients, toute situation confondue). Par exemple : un client chauffé au gaz et qui utilise de l’électricité va faire en moyenne 200 € d’économie par an : 125 € sur le gaz et 75 € sur l’électricité.

Le modèle économique d’ekWateur est principalement construit sur la vente de services à ses clients. « Nous ne pouvons pas casser les prix, car nous ne gagnons déjà que 1 à 2 euros sur le prix de vente d’un mégawattheure, explique Julien Tchernia, Président d’ekWateur. Pour baisser les prix, nous proposons soit de faire participer nos clients et de les rémunérer, soit de leur proposer des services qui conduisent à des économies d’énergie ».

Un fournisseur collaboratif qui rémunère ses clients

ekWateur veut être le premier fournisseur d’énergie collaboratif. Si l’entreprise dispose d’un call center en Moselle, elle lance en plus la première hotline collaborative énergétique. Ce sont les clients qui pourront répondre eux-mêmes aux clients potentiels de la marque. Cela se passera depuis chez eux, via deux canaux : par chat ou par téléphone. La hotline collaborative sera dans un premier temps limitée aux prospects de l’entreprise. Les clients-entrepreneur seront rémunéré à l’acte, facturé à un tarif proche de 25 € brut par heure.

Par ailleurs, en s’impliquant, les clients vont gagner des « joules » qui leur permettront de bénéficier d’offres spéciales chez les partenaires de l’entreprise. L’entreprise émet aussi auprès de ses clients des obligations vertes sur 3 ans, à partir de 25 euros, à un taux de 7 % brut  par an. Cela se passe sur le site de financement participatif Lumo avec pour objectif de réunir 150 000 euros.

Un business model basé sur les services

ekWateur partagera librement et anonymement les données de consommation de ses clients, avec leur accord, auprès de start-up qui proposent des services d’économies d’énergie. L’objectif est de créer une plateforme ouverte qui propose aux clients une large gamme de services destinés à faire baisser les consommations le plus vite et au meilleur coût possible : thermostat intelligent, domotique, vente d’électroménager… « Notre métier est plus proche de celui d’informaticien qu’énergéticien », prévient Julien Tchernia. Et cela se voit bien : sur les 18 collaborateurs actuels, 16 sont informaticiens!

« Notre intérêt est de faire faire des économies d’énergie à nos clients grâce à la vente de services et non pas de les faire consommer plus,  explicite Julien Tchernia. C’est un modèle fait pour être gagnant-gagnant ».  Ainsi, grâce à des partenariats ciblés, l’idée d’ekWateur est d’assurer à ses consommateurs qu’ils feront des économies. Un nouvel appareil électroménager, une nouvelle chaudière ou un nouveau thermostat? ekWateur calculera en amont l’économie d’énergie que cela permettra et le temps de retour sur investissement. Un modèle économique, proche de celui d’Easyjet, qui gagne de l’argent non pas sur les places d’avion à bas prix mais sur les services annexes. Une comparaison, largement assumée par Julien Tchernia.

ekWateur travaille d’ores et déjà avec la start-up In Sun We Trust, qui mesure le potentiel solaire des toitures et propose une projection de bilan financier personnalisé sur 20 ans. ekWateur espère pouvoir racheter l’électricité produite à ses clients dès mars 2017, l’entreprise étant encore en attente de licence pour ce faire. L’entreprise réfléchit également à une offre concernant l’autoconsommation.

ekWateur est une marque de la société Joul & Cie, créée, en novembre 2015 par Julien Tchernia et Jonathan Martelli, d’anciens salariés de Lampiris. Ayant remporté le quatrième lot de l’appel d’offre de l’Etat concernant les petites puissances, ekWateur fournira  en électricité verte 54 services de l’état, parmi lesquels Météo France, la Sorbonne, le musée Picasso et l’ADEME. Ce contrat de trois ans atteint une valeur de 4,5 millions d’euros et concerne la fourniture de plus de 2.600 sites à partir du 1er janvier 2017.

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par Xavier Lula

Les derniers commentaires

  • Bonjoutsibille
    Est il posible d’ établir un projet d’ équipenen en ergie renouvelable (eolien ou PV)sachant que je consomme actuellemnt a peu prè 20 MWH par an
    J’ habite une villa en région lyonnaise , exposée plein sud située sur un terrain de 1 hectare environ


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !