Logo ETI Quitter la lecture facile

Electricité Renouvelable : selon Chantal Jouanno, la France est incapable de faire aussi bien que le Japon et l’Allemagne

Posté le par La rédaction dans Énergie

[Chronique]

Selon Chantal Jouanno, il est « techniquement impossible » de remplacer 25 points d’électricité nucléaire dans le mix électrique français par les énergies renouvelables à horizon 2025. Cette affirmation est-elle fondée ?

La demande brute d’électricité est en France d’environ 500 TWh selon RTE (depuis 10 ans, elle fluctue entre 479 et 513 TWh). Des mesures dans le domaine de l’efficacité énergétique et la sobriété énergétique permettront de ne pas dépasser ce niveau à horizon 2025.

François Hollande a été élu sur la base d’une promesse de baisse de la part du nucléaire dans le mix électrique de 75% à 50% d’ici 2025. Baisser de 25 points la part du nucléaire signifie concrètement ajouter 125 TWh de production à base d’énergies renouvelables, soit 12,5 TWh par an pendant 10 ans (2015-2025). Soit par exemple 5 TWh/an de solaire PV, 5 TWh/an d’éolien terrestre et 2,5 TWh de bioélectricité et d’énergies marines.

Chantal Jouanno, ex-ministre du gouvernement Fillon III, affirme dans un billet de son blog que ce n’est pas possible. « Le point d’achoppement est une date : « 2025 », date à laquelle la France devrait réduire la part du nucléaire à 50% de son mix électrique. Soit en 10 ans, la fermeture de 20 réacteurs nucléaires. Les experts savent que cette exigence des Verts conduirait inéluctablement à une hausse des émissions de gaz à effet de serre puisqu’il est techniquement impossible de développer suffisamment les énergies renouvelables dans un temps aussi court » affirme-t-elle dans un billet intitulé « Le Prétexte De L’écologie À La Petite Politique ». Chantal Jouanno a-t-elle raison ? De quels « experts » s’agit-il ? Des communicants d’EDF ? Ou de scientifiques/ingénieurs qui n’ont aucun lien avec le business nucléaire ?

Quelle puissance solaire doit-on installer pour produire 5 TWh par an ? En prenant le facteur de capacité moyen du solaire PV en France constaté par RTE en 2014, soit 14%, il nous faut installer 4 GW de solaire PV par an. Le Japon a installé 4,5 GW de solaire PV en 8 mois (et la Chine 10,6 GW durant les 12 mois de 2014). La France est-elle incapable de faire aussi bien que le Japon ? Poser des panneaux photovoltaïques, est-ce trop complexe d’un point de vue technique pour les Français ? Faut-il attendre une catastrophe nucléaire en France pour qu’on découvre subitement que l’on en est capable ? Avant Fukushima, les Japonais, eux-aussi, croyaient que c’était impossible. 4 GW par an c’est 40 GW en 10 ans. L’Allemagne a dès à présent 36 GW de solaire PV en place.

Quelle puissance éolienne terrestre doit-on installer pour produire 5 TWh par an ? En prenant le facteur de capacité moyen de l’éolien terrestre en France constaté par RTE en 2014, soit 23%, il nous faut installer 2,5 GW d’éolien par an (contre seulement 1 GW en 2014 en France du fait d’une réglementation inappropriée). L’Allemagne a installé 5,2 GW d’éolien en 12 mois en 2014. La France est-elle incapable de faire deux fois moins bien que l’Allemagne ?

La question devient : est-il possible d’intégrer 20 points d’EnR fluctuantes dans le mix électrique Français, en plus des 4 points actuels ? La réponse est bien évidemment oui, comme souligné par exemple dans cette étude de l’Agence Internationale de l’Energie. De nombreux outils de flexibilité sont disponibles. Le Portugal parvient à intégrer 70% d’électricité d’origine renouvelable. Pourquoi la France, territoire aux ressources renouvelables colossales, en serait-elle incapable ?

Et si, en France, les responsables politiques vérifiaient leurs sources en matière d’énergie au lieu de boire comme du petit lait ce que leur racontent les lobbyistes du nucléaire ?

Olivier Daniélo

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !