Logo ETI Quitter la lecture facile

La Nasa lance le logiciel gratuit de détection d’astéroïdes, Asteroid Data Hunter

Posté le par La rédaction dans Innovations sectorielles

Des informaticiens amateurs ont collaboré avec la Nasa pour améliorer les algorithmes utilisés dans la détection d’astéroïdes.

En lançant l’Asteroid Data Hunter Challenge, la Nasa ne se doutait pas du succès qui allait en découler. En effet, suite à ce défi lancé à tous les amateurs d’astronomie possédant des compétences informatiques, la détection des astéroïdes a été améliorée de 15% ! Le coup d’envoi du concours s’est fait à l’occasion du festival South by Southwest au Texas. Les participants devaient optimiser les logiciels existants dédiés à la détection d’astéroïdes à partir des clichés pris par les télescopes. Motivés par 55000$ de récompenses, les scientifiques amateurs ont été particulièrement efficaces en proposant des algorithmes aux performances inattendues.

Agréablement surprise, la Nasa s’est empressée de les combiner pour créer l’Asteroid Data Hunter, un logiciel de détection d’astéroïdes gratuit et accessible à tous. Ce dernier améliore la détection de 15%, de quoi réjouir la Nasa qui n’en attendait pas tant. L’Asteroid Data Hunter utilise les photos issues du programme de surveillance du ciel Catalina de l’Université de l’Arizona et intègre les données du centre d’astrophysique de Harvard-Smithsonian de Cambridge. 

Grâce à ce libre accès, n’importe qui peut l’utiliser et participer à la chasse aux astéroïdes. L’Asteroid Data Hunter permet d’analyser les images de la principale ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter envoyées par des télescopes terrestres. Lorsqu’un astéroïde est détecté, le logiciel vérifie si celui-ci est déjà répertorié ou non. S’il est nouveau, l’information est transmise au Minor Planet Center, un centre de la Nasa.

Quel est l’intérêt de cartographier les astéroïdes ? Protéger la Terre et anticiper une éventuelle chute ! Car si l’un d’entre eux, suffisamment gros, venait à percuter notre sol, cela pourrait signer la fin de l’espèce humaine. Même de « petits » astéroïdes peuvent causer des dégâts majeurs, comme ce fut le cas en 1908 avec un astéroïde de 45 m de diamètre qui provoqua une explosion équivalente à 5 Mégatonnes de TNT et qui avait rasé 2000 km² de forêt en Sibérie.

A ce jour, la Nasa surveille plusieurs milliers de géocroiseurs, ces astéroïdes évoluant dans l’environnement de la Terre. Grâce à l’Asteroid Data Hunter, l’agence américaine va pouvoir compléter sa liste.

Par Audrey Loubens
Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !