Article interactif

1 - EMBALLAGE ALIMENTAIRE : RÔLE ET FONCTIONS CLÉS

2 - CARACTÉRISTIQUES ET SPÉCIFICITÉS DES AGRO-RESSOURCES EN LIEN AVEC L’APPLICATION EMBALLAGE

3 - MISE EN ŒUVRE ET PROPRIÉTÉS DE MATÉRIAUX AGRO-RESSOURCÉS POUR L’EMBALLAGE

4 - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX

5 - EXEMPLES DE RÉALISATION : APPROCHE RAISONNÉE POUR LE DIMENSIONNEMENT DES BIOCOMPOSITES

6 - CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES

7 - GLOSSAIRE

Article de référence | Réf : AG6288 v1

Emballages issus d’agro-ressources

Auteur(s) : Valérie GUILLARD, Hélène ANGELLIER-COUSSY

Relu et validé le 12 janv. 2022

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

RÉSUMÉ

L’utilisation des agro-ressources pour la fabrication d’emballages alimentaires à la fois bio-sourcés (sans compétition avec les ressources alimentaires) et biodégradables en conditions naturelles constitue un enjeu majeur pour substituer les emballages actuels d’origine fossile et ainsi remédier au désastre écologique lié à l’accumulation des déchets plastiques dans notre environnement. Cet article, après un rappel du rôle de l’emballage alimentaire, présente les caractéristiques des agro-ressources, leurs spécificités liées à leur mise en œuvre pour la fabrication d’emballages et les enjeux environnementaux en découlant.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Agro resources based-packaging

The use of agro-resources for food packaging materials, biosourced (without competition with food usages) and fully biodegradable in natural conditions, offers a way to replace oil-sourced packaging materials and remedy the ecologically disastrous accumulation of plastics in our environment. This article first presents the role of food packaging, and then focuses on the characteristics of agro-resources, specific issues concerning their transformation into packaging materials and the related environmental implications.

Auteur(s)

  • Valérie GUILLARD : Maître de Conférence de l’université de Montpellier, Membre de l’Institut universitaire de France (2016-2021) - UMR IATE, (Montpellier-France)

  • Hélène ANGELLIER-COUSSY : Maître de Conférence de l’université de Montpellier - UMR IATE, (Montpellier-France)

INTRODUCTION

Les agro-ressources constituent, selon une définition de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’ensemble des matières premières issues de l’agriculture quelle qu’en soit leur destinée d’usage. Ceci concerne donc exclusivement les matières d’origine vivante cultivées par l’Homme, en aucun cas celles prélevées directement dans l’environnement.

De ce fait, elles sont considérées comme renouvelables.

On exclura donc, dans cet article, la biomasse d’origine animale et toutes les ressources marines issues des micro- et macro-algues et du phytoplancton.

Les agro-ressources représentent une palette de matières premières aux potentialités extraordinaires, dont l’une, non des moindres, est de nourrir les quelques 9 milliards d’êtres humains qui constituent bientôt notre Humanité.

Les agro-ressources sont constituées d’assemblages ordonnés et hiérarchisés de biomolécules qui leur permettent de remplir parfaitement leur rôle dans la Nature : structures des plantes par exemple. Au-delà des besoins de base couverts depuis des millénaires par les agro-ressources (alimentation, habitat, textile), elles reçoivent, depuis moins d’un siècle, un intérêt croissant pour des usages non-alimentaires dans les domaines des bioénergies (e.g. biocarburants), biofertilisants, biomolécules et plus récemment des biomatériaux (e.g. automobiles, construction, emballages…).

Les biomatériaux incluent les bioplastiques, mais aussi les fibres naturelles lignocellulosiques qui peuvent être utilisées comme charges de renfort pour la production de matériaux composites, ceux-ci étant des alternatives très prometteuses aux composites renforcés avec des fibres synthétiques.

Les agro-ressources sont ainsi devenues des matières premières renouvelables dont la transformation par les industriels permet de concevoir des produits performants aux impacts environnementaux réduits.

Il faut souligner que la ressource semble inépuisable: les agro-ressources sont constituées principalement de polysaccharides, dont la cellulose, et on estime que la nature produit annuellement 1010 à 1011 tonnes de cellulose, soit au moins la moitié de la biomasse terrestre (, ).

L’utilisation des agro-ressources dans le domaine de l’emballage est connue depuis des siècles comme :

  • l’utilisation de cires pour enrober les fruits au XIIe en Chine pour les protéger, entre autres, de la dessiccation ( ) ;

  • l’utilisation traditionnelle d’emballage-feuille dans les pays africains pour transporter, conserver et cuire les aliments .

Depuis l’essor de l’industrie chimique, les biopolymères issus d’agro-ressources, tels que la cellulose ou bien encore l’amidon, sont utilisés après extraction pour faire :

Ces emballages sont obtenus, soit directement à partir du biopolymère extrait, soit après déconstruction de la matière première et polymérisation des monomères obtenus, ou bien encore après traitement de cette matière première par voie chimique, enzymatique ou microbienne permettant d’obtenir, soit un polymère mimant un polymère existant (e.g. PET d’origine biosourcée pour la Green Bottle), soit des biopolymères microbiens (e.g. polyhydroxyalcanates) avec leurs fonctionnalités propres.

Pour limiter l’utilisation d’agro-ressources nobles à des fins non alimentaires, une autre catégorie d’agro-ressources a émergé ces dernières années : les résidus et sous-produits des filières agri-agro qui permettent, soit d’extraire des fibres lignocellulosiques pour leur utilisation ensuite comme agents de renfort, soit de synthétiser des bio-polymères microbiens (e.g. polyhydroxyalcanates).

Tout récemment, l’utilisation de biocomposites connaît une attention toute particulière car ils permettent de renforcer les propriétés mécaniques des films d’emballages et de moduler leurs propriétés de transfert de matière de manière très intéressante pour la conservation des aliments, tout en gardant la biodégradabilité du matériau (quand le polymère de base l’est lui-même) et diminuant son coût global ( ).

Dans la suite de cet article, on se focalisera sur les « full » biocomposites, c’est-à-dire les biocomposites dont la matrice et le renfort sont tous les deux issus d’agro-ressources.

L’utilisation des agro-ressources en emballage alimentaire est actuellement un enjeu très important car il est nécessaire de substituer les emballages actuels, pétro-sourcés, par des matériaux à la fois biosourcés (sans compétition avec les ressources alimentaires) et biodégradables en conditions naturelles.

La production mondiale de plastiques en 2017 a atteint 340 millions de tonnes. 23 millions de tonnes d’emballage plastiques sont produits chaque année en Europe (92 millions prévus pour 2050).

Le plus souvent après une durée d’usage très courte, inhérente à leur utilisation en tant qu’emballage alimentaire, 40 % de ces plastiques sont aujourd’hui enfouis, soit 9 millions de tonnes de déchets de plastiques par an, qui s’accumulent dans les sols. On note que 32 % des déchets plastiques fuient nos systèmes de collecte et de traitement et finissent dans les sols et les océans (connu sous le nom de 7e continent). Ces déchets se dégradent en micro – puis en nanoparticules – qui peuvent pénétrer aisément dans les organismes vivants de la chaine alimentaire dont l’homme, maillon final, avec des effets délétères à long terme qui sont encore mal connus .

La question de l’impact des déchets plastiques dans le milieu marin a été récemment reconnue comme enjeu global majeur par l’Assemblée environnementale des Nations Unis (UNEA) et fait l’objet de consultations de la part de la Commission Européenne sur la mise en place d’une réglementation dédiée. C’est donc, à terme, la responsabilité des fabricants et/ou metteurs sur le marché qui pourrait se voir engager.

L’évolution de la législation sur les sacs plastiques jetables, déjà obligatoirement biosourcés à hauteur de 30 % depuis le 1er janvier 2017, (et 40 % à partir du 1er Janvier 2018, le pourcentage augmentant chaque année), témoigne de l’évolution de la réglementation en cours.

Au-delà, des aspects environnementaux, l’emballage a un rôle clé en termes de protection des denrées alimentaires et réduction des pertes et gaspillage. Les emballages à base d’agro-ressources doivent, avant tout, répondre à cet usage et les agro-ressources, par leur structure unique, permettent de le faire de manière particulièrement efficace.

Cet article, après avoir rappelé quelques définitions clés et le rôle de l’emballage alimentaire, s’attardera sur les caractéristiques des agro-ressources, puis leur mise en œuvre pour la fabrication d’emballages et les enjeux environnementaux en découlant. L’article se termine sur une « success story » : la conception d’une barquette composite agro-ressourcée et biodégradable.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

packaging   |   waste   |   Food packaging   |   agri-materials   |   bio-based plastic   |   Organic agriculture   |   biobased compounds   |   bio-plastics

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-ag6288


Cet article fait partie de l’offre

Emballages

(66 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

TEST DE VALIDATION ET CERTIFICATION CerT.I. :

Cet article vous permet de préparer une certification CerT.I.

Le test de validation des connaissances pour obtenir cette certification de Techniques de l’Ingénieur est disponible dans le module CerT.I.

Obtenez CerT.I., la certification
de Techniques de l’Ingénieur !
Acheter le module

Cet article fait partie de l’offre

Emballages

(66 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - HON (D.). -   A random walk along its historical path,  -  Cellulose. 1 1-25 (1994).

  • (2) - SAXENA (I.), BROWN (J.R.). -   Cellulose biosynthesis: current views and evolving concepts,  -  Ann Bot. 96 9-21 (2005).

  • (3) - KESTER (J.), FENNEMA (O.). -   EDIBLE FILMS AND COATINGS — A REVIEW,  -  FOOD Technol. 40 (1986).

  • (4) - BOURLIEU (C.), GUILLARD (V.), VALLÈS-PAMIÈS (B.), GUILBERT (S.), GONTARD (N.). -   Edible moisture barriers: how to assess of their potential and limits in food products shelf-life extension?,  -  Crit. Rev. Food Sci. Nutr (2009). 49 474-99. http://doi:10.1080/10408390802145724.

  • (5) - OZO (F.C.), AZOKPOTA (P.), AKISSOE (N.), AGBANI (O.P.). -   Biodiversité des emballages-feuilles végétales utilisées dans l’artisanat agroalimentaire au Sud du Bénin,  -  J. Appl. Biosci. 75 5810-5821 (2013).

  • ...

1 Sites internet

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Emballages

(66 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire

QUIZ ET TEST DE VALIDATION PRÉSENTS DANS CET ARTICLE

1/ Quiz d'entraînement

Entraînez vous autant que vous le voulez avec les quiz d'entraînement.

2/ Test de validation

Lorsque vous êtes prêt, vous passez le test de validation. Vous avez deux passages possibles dans un laps de temps de 30 jours.

Entre les deux essais, vous pouvez consulter l’article et réutiliser les quiz d'entraînement pour progresser. L’attestation vous est délivrée pour un score minimum de 70 %.


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Emballages

(66 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS