Logo ETI Quitter la lecture facile

News de science

Des outils informatiques pour une stratégie verte

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Une solution logicielle permet à la fois de piloter la politique de développement durable dans l’entreprise et de gérer la consommation d’énergie ainsi que les émissions de CO2 et de gaz à effet de serre grâce à un partenariat avec le prestataire de service international AME.

Si la crise a parfois conduit au gel d’investissements  » durables « , l’année à venir pourrait être celle d’un redémarrage important, soutenu par l’entrée en vigueur en 2011 du bilan carbone obligatoire, imposé par le Grenelle II pour les entreprises de plus de 500 salariés. Au-delà de l’aspect réglementaire, certaines entreprises pourraient en profiter pour mettre en place de véritables politiques de réduction de leurs émissions de CO2. Reste à passer un dernier frein, culturel, celui-là. Les directions du développement durable sont souvent dirigées par des personnes ayant un réseau important au sein des entreprises, mais pas de culture du projet transversal ou de l’informatique décisionnelle.  » Le métier doit encore se structurer, confirme Cécile Vaesen, dirigeante du cabinet Respons. Et au-delà, c’est tout un champ d’activité qui reste à structurer, en normalisant les indicateurs et en généralisant les outils d’évaluation, de diagnostic et de gestion. « 

Pour aider les entreprises à respecter les réglementations, améliorer leur efficience et réduire leurs coûts, SAS, le spécialiste du décisionnel et des solutions de business analytics, étend sa solution SAS for Sustainability Management. Cette dernière permet en effet de mesurer, administrer et produire des rapports sur des indicateurs clés environnementaux, sociaux et économiques de façon à identifier des stratégies pour réduire les risques et maximiser la valeur pour les actionnaires. Les deux nouveaux logiciels qui y sont désormais associé, permettent :

  • le pilotage de la politique de développement durable :  » SAS Sustainability Reporting  » constitue une source de référence sur les performances de l’entreprise en matière de développement durable  basée sur des métriques de reporting généralement acceptées par l’industrie, notamment celles préconisées par le GRI (Global Reporting Initiative). Cette solution Web intègre des modules d’analyse prédéfinis pour améliorer la précision de prévision et de corrélation entre différentes métriques autorisant à la fois la capture automatisée et la saisie manuelle des données en ligne. La qualité du reporting du développement durable conditionne la planification d’entreprise et garantit une conformité supérieure aux exigences légales et réglementaires et l’obtention de résultats plus efficacement. Il est en effet impossible d’améliorer ces domaines sans les quantifier précisément. Ce nouveau logiciel a pour objectif de considérablement améliorer ces systèmes de mesure ;
  • la gestion de l’énergie et des émissions :  » SAS Energy and Emissions Management  » intègre les modèles de planification basés sur l’activité (activity-based capacity) et sur les ressources (resource planning) pour aider les entreprises à effectuer des choix pertinents entre les alternatives possibles en fonction des exigences prévisionnelles de ressources. Cette plate-forme intègre les facteurs d’émission de l’AMEE (Avoiding Mass Extinctions Engine). Ce prestataire de service international qui agrége tous les modèles, méthodes, standards et facteurs d’émission liés au dioxyde de carbone (CO2), aux gaz à effet de serre (GES), à l’énergie et à l’évaluation environnementale, répertorie toutes les données d’activité et de consommation (fuel, eau, déchets, etc.) et les convertit en équivalent carbone/GES. Ces services Web intègrent des outils de mesure, de calcul, de modélisation, de profilage et de transaction pour réduire les coûts et les délais de calcul et maximiser la précision des mesures.

L’association de l’AMEE et de SAS évite les tâches manuelles fastidieuses et propices aux erreurs consistant à agréger des données tierces de diverses provenances pour calculer les niveaux d’émission et les aide à promouvoir une conformité supérieure avec les standards internationaux reconnus.  » Ce partenariat réunit les outils et applications analytiques de SAS aux données dynamiques et globales de l’AMEE au sein d’une solution parfaitement intégrée de modélisation carbone et de support décisionnel, se félicite Gavin Starks, fondateur et CEO d’AMEE. Cette synergie entre nos cœurs de métier offre aux entreprises une solution robuste et flexible pour intégrer l’ intelligence carbone à leurs décisions quotidiennes. « 

Cette approche intégrale permet aux clients de SAS de réduire la complexité, les risques et les délais des activités de modélisation de la consommation énergétique et des productions d’émissions. La solution SAS va en effet bien au-delà des outils de recensement élémentaires en modélisant les activités, les processus et l’impact économique des activités opérationnelles d’entreprise. Seule une analyse précise des émissions permet d’envisager une politique performante pour les contrôler et les réduire.

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !