Logo ETI Quitter la lecture facile

La France à l’assaut de l’hydrogène

Posté le par Sophie Hoguin dans Entreprises et marchés

La ministre de l'environnement et de l'énergie, Ségolène Royal, vient d'annoncer le lancement d’un appel à projets pour le développement de "Territoires Hydrogène". Objectif : montrer que l'hydrogène décarboné est source de développement durable à l'échelle d'un territoire.

En février 2015, dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle, Ségolène Royal, ministre de l’environnement et de l’énergie avait demandé aux Conseils généraux de l’économie et de l’environnement d’étudier les conditions de développement d’une filière hydrogène énergie en France. Le rapport qui vient d’être publié établit 20 recommandations parmi lesquelles le lancement d’un appel à projet pour développer une économie à l’échelle d’un territoire. Objectif : montrer qu’en structurant la filière autour de l’hydrogène pour la mobilité et le stockage de l’énergie, l’utilisation de cette énergie alternative devient rentable.

Construire la filière sur tout un territoire

Les candidats qui doivent monter leur dossier d’ici le 30 septembre 2016 doivent proposer un projet qui intègre toute la chaîne de valeur : de la production à la valorisation en passant bien sûr par la distribution (voir le cahier des charges). Toutes les applications sont envisageables : transport, alimentation électrique, stockage de l’énergie, cogénération, injection dans le réseau de gaz ou tout autre application industrielle. Les candidats sélectionnés auront accès à l’ensemble des financeurs publics qui pourront être concernés via un guichet unique. Tous les types de territoires sont invités à participer : urbains, ruraux, insulaires etc.

Vingt recommandations pour la filière hydrogène

Actuellement, plusieurs initiatives dispersées sont développées en France sur le sujet de l’hydrogène notamment pour des projets de mobilité (flottes captives d’entreprises) ou pour le stockage de l’énergie. Cependant, pour cette filière puisse vraiment devenir visible, ce qui d’après les rédacteurs du rapport devrait être possible dès 2025-2030, il faut soutenir activement la structuration de la filière dès maintenant. Le rapport suggère l’établissement d’une feuille de route précise et la mise en place d’une gouvernance et de financements dédiés. Vingt recommandations sont édictées pour guider les actions à venir. Il s’agit par exemple de veiller au retour d’expérience des démonstrateurs déjà en place et à l’intégration dans les calculs économiques des bénéfices environnementaux, à soutenir les actions de recherche et à favoriser les solutions hydrogènes par le biais d’outils financiers attractifs (voir le rapport et les recommandations).

Sophie Hoguin

Pour aller plus loin

Posté le par Sophie Hoguin

Les derniers commentaires

  • Si l’hydrogène est produit à partir des excès des énergies renouvelables, nous allons avoir des électrolyseurs de très grandes tailles. Leur rendement sur les émergences des éoliennes ne peut pas dépasser 50 %. En outre, il s’agit d’un gaz très léger qu’il faut comprimer à 700 bars. Or la compression adiabatique consomme beaucoup d’énergie transformée en chaleur. Pour pouvoir l’utiliser sur route, il faut un réservoir pouvant en contenir une quantité suffisante donc sous 700 bars. Lors de sa détente adiabatique, il faut pouvoir le réchauffer afin que les conduites ne gèlent pas, d’où une nouvelle source de perte énergétique. Enfin, c’est un carburant dangereux car son oxydation rapide conduit à des explosions spectaculaires.
    Une utilisation plus pratique est de l’injecter au fur et à mesure dans le réseau de gaz dans des proportions acceptables dans le CH4 d’usage courant.
    Autre question quand on produit une molécule d’hydrogène, on produit 2 molécules d’oxygène pur qu’il faut utiliser notamment dans des combustions les plus propres possibles. Mais là encore, l’oxygène est un comburant puissant oxydant qu’il faut manipuler avec précaution


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !