Logo ETI Quitter la lecture facile

Agenda

Congrès Plasturgie et Environnement : le nouveau rendez-vous incontournable de la filière plasturgie et composites

Posté le par Arnaud Moign dans Matériaux, Biotech & chimie

Les 18 et 19 mai 2022, le campus de Douai IMT Nord Europe accueillera le premier congrès multisectoriel dédié aux aspects environnementaux de la plasturgie. Les participants pourront assister à des conférences, expositions, à une table ronde et échanger avec des acteurs clés européens autour des problématiques de développement durable comme le recyclage ou l’écoconception.

Ce congrès d’un nouveau genre est coorganisé par la Société Française des Ingénieurs des Plastiques (SFIP) et l’IMT Nord-Europe, avec le soutien de PLASTICS EUROPE, POLYMERIS et POLYVIA. Nous avons interviewé Laurence Dufrancatel, vice-présidente de la SFIP, afin qu’elle nous en dise plus sur cet événement.

Laurence Dufrancatel est vice-présidente de la SFIP (Crédit SFIP)

La SFIP est une association loi 1901 créée en 1983.

Composée de près de 200 adhérents, dont une trentaine de sociétés, elle rassemble les acteurs de la filière plasturgie afin d’en promouvoir les activités et les métiers.

La SFIP est dirigée par un Directoire d’une vingtaine de membres industriels et académiques, ainsi que par un bureau constitué de 7 personnes.

Techniques de l’ingénieur : L’environnement fait désormais partie des préoccupations majeures des plasturgistes. Quel est le contexte de la création de ce congrès ?

Laurence Dufrancatel : Jusqu’à présent, les questions environnementales étaient abordées dans les différents congrès internationaux parmi d’autres thématiques, au cours de sessions dédiées. Par exemple, lors de l’événement « materials for future mobility » organisé par la SFIP et la SIA¹ en 2021, l’économie circulaire était traitée, mais n’était pas l’objet principal et unique du congrès.

Face à la forte demande de nos adhérents et compte tenu des évolutions rapides concernant la place des questions environnementales en plasturgie, nous avons décidé de la création de ce congrès. Si la plasturgie reste le thème central, les interventions seront focalisées sur les bilans environnementaux, la réduction des émissions, le recyclage et l’utilisation de matières alternatives.

En quoi ce congrès répond-il aux attentes des industriels ?

Les participants à ce congrès pourront enrichir leurs connaissances et échanger autour de problématiques comme l’utilisation et le sourcing de matière recyclée, l’analyse de cycle de vie ou l’évolution des réglementations.

Pour les industriels, l’un des intérêts majeurs de ce congrès est de pouvoir découvrir de nouvelles technologies et des sources de matière pouvant représenter une alternative au pétrole dans les années à venir. Lors de la sélection des sujets qui nous ont été proposés, l’accent a donc été mis sur la pertinence des apports scientifiques, mais aussi sur la diversité des interventions.

Comment s’est faite la sélection des sujets et des intervenants ?

Les sociétés intervenant dans le congrès ont été choisies via un appel à projets ou par sollicitation des membres du comité scientifique dont je fais partie.

Dans le cadre de ce congrès, nous avons reçu énormément de propositions de sujets, ce qui nous a amenés à créer des sessions parallèles ainsi qu’une table ronde, afin de ne pas écarter des propositions de qualité.

Comme la force de ce congrès réside aussi dans son aspect pluridisciplinaire, nous avons veillé à sélectionner des acteurs provenant de marchés variés : automobile, cosmétique, bâtiment, sport et loisirs, équipements électriques (…) dans le but de favoriser l’enrichissement et la capacité d’innovation.

En deux jours, 31 conférences seront au programme. Si on ajoute la table ronde, les participants pourront ainsi découvrir les témoignages d’une quarantaine d’intervenants, ce qui équivaut facilement au double des congrès habituels.

Comme le programme est dense, nous avons fait en sorte de laisser des temps de pause permettant aux différents participants d’échanger et de partager ensemble leurs expertises, notamment dans la partie expositions du congrès.

Enfin, nous savons par expérience que les industriels apprécient aussi de se retrouver de manière informelle et après ces 2 années difficiles, nous sentons un fort besoin de se retrouver et de discuter physiquement. Afin qu’ils puissent prolonger leurs échanges et multiplier les opportunités de business, un dîner de gala est ainsi prévu à l’issue de la première journée.

Vous désirez vous inscrire au congrès plasturgie et environnement, qui aura lieu les 18 et 19 mai 2022 à Douai ? Réservez votre place au plus vite !

(Crédit photo visuel de une : SFIP)


(1) Société des ingénieurs de l’automobile

Pour aller plus loin

Posté le par Arnaud Moign


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !