Logo ETI Quitter la lecture facile
itris

L’Actu de l’innovation

Itris Automation : Pour un développement efficace des programmes automates

Posté le par La rédaction dans Innovations sectorielles

Finaliste du challenge "Industrie du Futur"

Le logiciel est au cœur de la quatrième révolution industrielle. L’automatisation et la formalisation de sa production et de sa validation sont un défi toujours d’actualité !

Il y a bientôt 25 ans, en décembre 1993, a été publié la première version du standard international IEC 61131-3 formalisant et standardisant les langages de programmation pour les automates programmables industriels. Quatre ans seulement après la publication du premier standard définissant le langage C, le monde de l’automatisme uniformisait à son tour ses pratiques. L’ère du génie logiciel appliqué largement, diffusé à tous et accessible dans le monde industriel allait pouvoir commencer !

Définissant 5 langages différents, avec des niveaux d’abstraction variables permettant à tous de choisir la bonne représentation en fonction de la tâche à accomplir et du cadre de référence (le ladder pour les développeurs de culture électrotechnique, le texte structuré pour les informaticiens …). Le standard est d’une richesse rare ! De même, son ouverture à des extensions offre à chaque constructeur d’automate la liberté d’enrichir encore les fonctionnalités disponibles.

Et c’est là que les problèmes commencèrent… L’hétérogénéité des langages et leur niveau d’abstraction variable sont alors devenus un obstacle à l’émergence d’outils d’aide au développement. Or, de tels outils sont essentiels pour automatiser et supporter les nombreuses tâches nécessaires à la satisfaction du niveau d’exigence de l’industrie, en matière de qualité et de documentation. Des efforts manuels, coûteux et non répétables devenaient la seule alternative.

Ces challenges sont la motivation principale de la création d’Itris Automation en 2008. L’objectif de la société est de fournir à l’industrie des outils inspirés des techniques de génie logiciel largement diffusées dans des secteurs connexes tels que l’informatique embarquée, tout en les adaptant aux contraintes spécifiques de l’industrie. Et, avant toutes choses, il a fallut s’attaquer aux questions d’hétérogénéité et de faible niveau d’abstraction des langages …

C’est pour cela qu’est né GLIPS, un langage textuel et d’abstraction de haut niveau pour les systèmes de contrôle-commande. Capable de représenter les 5 langages de la norme IEC 61131-3, dans toute leur diversité d’implémentation, il a ouvert la porte au développement d’une gamme d’outils couvrant les besoins d’analyse statique, de traduction automatique, de génération de documentation et d’aide au diagnostic. Surtout, il est accompagné de fonctionnalités d’import et d’export permettant aux automaticiens de continuer d’utiliser leurs langages et environnements habituels, condition sine qua non à l’adoption de nouvelles approches.

Aujourd’hui, le logiciel est plus que jamais au cœur de l’industrie. Qu’elle soit dite ‘du futur’ ou ‘4.0’, ses gains de productivité et de qualité sont tirés avant tout par une meilleure automatisation dans un contexte interconnecté. Les motivations de 1993 restent toujours valables – et c’est un défi que les équipes d’Itris Automation continuent de relever au quotidien.

Pour plus d’informations : www.itris-automation.fr

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction

Cet article se trouve dans le dossier :

Challenge « Industrie du Futur » : les innovations des finalistes

Procédés & Matériaux du futur
Cybersécurité & Data science
Industrie 4.0
Interviews vidéos des finalistes

Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !