Logo ETI Quitter la lecture facile

En chiffres

Électricité : Le monde se tourne vers l’éolien, le solaire… et le charbon

Posté le par Matthieu Combe dans Énergie

L'éolien et le solaire ont pour la première fois généré 10 % de l'électricité mondiale en 2021, selon un nouveau rapport du think tank Ember, publié le 30 mars 2022. En même temps, le recours au charbon a atteint une croissance record de + 9%, inégalée depuis 1985.

L’éolien et le solaire ont pour la première fois généré 10 % de l’électricité mondiale en 2021, selon la Revue mondiale de l’électricité 2022 du think tank Ember. Ce cap est atteint par 50 pays, y compris les cinq plus grandes économies du monde : les États-Unis, la Chine, le Japon, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Dans l’ensemble, les sources renouvelables ont généré 28,4 % de l’électricité mondiale en 2021 dont 15,3 % d’hydroélectricité, 6,6 % d’éolien, et 3,7 % de solaire. C’est toujours moins que le charbon (36,5 %), mais plus que le gaz naturel (22,2 %) et le nucléaire (9,9 %).

Toujours plus d’énergies fossiles

Malgré la percée des énergies renouvelables, les énergies fossiles restent toujours au cœur des nouveaux projets. En 2021, la production mondiale d’électricité s’est élevée à 27 520,5 térawattheures (TWh) en 2021, selon les dernières données d’Ember, soit une hausse de 1 414 TWh par rapport à 2020 (+ 5,4 %). C’est l’équivalent de trois fois la consommation électrique française en 2021.

Malgré une nouvelle croissance record de la production éolienne et solaire, ces deux sources n’ont couvert que 29 % de cette hausse, le reste étant couvert par les combustibles fossiles. En 2021, l’électricité à base de charbon a augmenté de 9 % et celle à base de gaz de 1 %. Le charbon a atteint un taux de croissance record, sans équivalent depuis au moins 1985. L’augmentation des combustibles fossiles a poussé les émissions mondiales de CO2 du secteur de l’électricité à un niveau record, battant le précédent record de 2018 de 3 %.

Une poignée de pays pousse l’éolien

« L’électricité propre doit maintenant être construite à une échelle héroïque », prévient Dave Jones, responsable mondial d’Ember. Le remplacement des énergies fossiles par les renouvelables a ainsi atteint une rapidité inégalée aux Pays-Bas, en Australie et au Vietnam. En seulement deux ans, ces trois pays ont remplacé 10 % de leur demande électrique en énergies fossiles par de l’éolien et du solaire. En un an, le Vietnam a augmenté sa production solaire de 337 % (+17 TWh).

Dix pays mènent la danse : ils ont produit plus d’un quart de leur électricité à partir d’éolien et de solaire en 2021. Le Danemark se trouve en haut du podium, avec 52 % de son électricité produite par ces deux sources d’énergies renouvelables.

Selon le bilan électrique 2021 de RTE, la France a produit 21,7 % d’électricité d’origine renouvelable l’année dernière. L’éolien a généré 7 % de l’électricité métropolitaine et le solaire 2,7 %, encore sous le cap des 10 %.

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !